Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique

Tombe de Russel dans un site Maçonnique

Claudius contributeur du Blog me transmet cet article insolite venu du nouveau monde, pour un monde nouveau ?

Une alliance insolite entre Francs-Maçons et témoins de Jehovah, ceux-ci sont classés en France comme un secte, la législation américaine est bien différente !

Pour une meilleure compréhension parcourir les photos ci-dessus.

JF.

Charles Taze Russell, fondateur des Témoins de Jéhovah 

et ... franc-maçon?

La question semble saugrenue car les témoins de Jéhovah dénoncent dans leurs publications l'occultisme et la franc-maçonnerie. Cependant certains faits concernant Charles Taze Russell (le fondateur des Témoins de Jéhovah) sont troublants.

Des réunions dans des temples maçonniques

Lancer une nouvelle religion demande de la logistique. Il est étonnant de constater que la plupart des réunions des premiers Témoins de Jéhovah se tenaient dans des temples franc-maçons ou sociétés secrètes apparentées. Voici quelques exemples tirés de leurs propres publications:

8 mars 1903 Fort Wayne 

Une réunion pour les amis intéressés se tiendra au Hall des "Maccabées"*, 917 Calhoun St. à 10h. Les réunions de l'après midi ... se tiendront au Temple Maçonnique, cor. Wayne and Clinton Sts. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1903 Convention générale à Atlanta 

Toutes les autres réunions se tiendront au Hall des "Knights of Pythias"*, cor. Pryor and Unter Sts. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1904, Convention de Washington 

La convention de Washington se tiendra au Hall des "Odd Fellows"*. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 240)

9 février 1908, Paterson 

La session du matin se tiendra au Hall maçonnique. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 383)

 

Temple franc maçon. 

Remarquez au mur le symbole maçonnique de la croix dans la couronne.

11 octobre 1908, Chicago 

La réunion matinale aura lieu au Drill Hall, Temple Maçonnique à 10 heures. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 320)

* Maccabées, Knights of Pythias, Odd Fellows: sociétés secrètes maçonniques.

On peut multiplier les exemples au cours de ces années. En général les réunions des "intéressés" ont lieu dans un temple franc-maçon tandis que les réunions ouvertes au public se tiennent dans un lieu plus neutre (Théatre, Opéra).

Il est particulièrement intéressant de constater que ces organisations maçonniques, d'habitude bien discrètes, aient ainsi ouvert leurs locaux à des réunions confidentielles d'une élite d'Etudiants de la Bible.

 

Un cimetière maçonnique?

Le cimetière où sont enterrés Russell et les premiers responsables de la société des témoins de Jéhovah est aujourd'hui au sein d'un immense complexe maçonnique à Pittsburgh, il n'y a pas de cloture entre les deux. Qu'en penser ? Pourquoi avoir choisi cet aménagement si Russell n'avait aucun lien avec la maçonnerie ? La franc-maçonnerie aurait voulu l'honorer, qu'elle n'aurait choisi meilleur lieu pour conserver à sa vue un mémorial de C.T. Russell. Une pyramide (un des principaux emblèmes maçonniques) de près de trois mètres de haut est dressée dans ce cimetière à la mémoire de Charles Taze Russell.

 

En s'approchant de la pyramide de Russell on y découvre le nom de l'organisation des témoins de Jéhovah (société de la tour de garde) mais aussi et surtout un étrange symbole dont la présence est inexpliquée. 

La croix dans la couronne est le symbole des chevaliers templiers (KT ou Knights Templars): 

le plus haut degré de la franc-maçonnerie.

Nota: les franc-maçons n'ont pas l'exclusivité de l'utilisation de ce symbole templier qui est aussi repris par d'autres organisations mystiques (comme la croix gammée n'est pas l'apanage d'Hitler. L'utilisation de symboles occultes doit quand même alerter)

Des symboles franc-maçons dans les publications

Ce même symbole se retrouve dans certaines publications de la société.

Un volume ancien de la tour de Garde, le magazine des témoins de Jéhovah. De 1891 à 1931, Le symbole maçonnique des chevaliers templiers figura sur la couverture de la Tour de Garde.

 

Voici un exemple d'utilisation de ce même symbole dans la littérature des franc-maçons: 

image issue du site du rite franc-maçon de York (http://www.yorkrite.com/KTlinks.htm)

Cliquez ici pour voir ce même symbole de l'ordre des Chevaliers Templiers (la croix dans la couronne), tout au sommet (en haut à gauche) sur l'échelle des différents degrés d'une loge franc-maçonne.

 

Disque solaire ailé (ou "WINGES SUN DISK")

Sur plusieurs livres des témoins de Jéhovah se trouve un autre symbole occulte à la présence inexpliquée: le "Disque solaire ailé

Les origines de ce symbole remontent à la magie de l'Égypte ancienne. Albert Churchward dans son livre "Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatology of Anciant Egyptians" nous dit que le "Winged sun disk" est utilisé par les maçons du 33e degré (degré le plus élevé) et que eux seuls en connaissent le sens.

 

 

Dans le volume "Pratical Egyptian Magic", page 107, la description suivante est donnée: "L'emblème de l'élément de l'air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l'autel en direction de l'est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l'air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération".

On ne peut que s'étonner de la présence de ce symbole maçonnique "magique" sur des livres à destination des "chrétiens".

Les funérailles du pasteur Russell

Plusieurs symboles occultes et maçonniques sont présents lors des funérailles du pasteur Russell, celles ci sont décrites en détail (mais probablement sans arrière-pensées) dans la Tour de Garde (Watchtower) du 1er décembre 1916, version anglaise:

Le pasteur Russell est mort enveloppé dans une "toge romaine" (NDE: qu'il avait lui même réclamée) le jour d'Halloween, le 31 octobre 1916.

Au pied du cercueil [de Russell] fut placé un pilier brisé ... tandis qu'à sa tête étaient une "croix et une couronne" 

(Watchtower Vol XXXVII December 1, No 23 A. D. 1916--AM 6045)

Voici comment le "pilier brisé" est défini par le rite maçonnique de York: 

Les maîtres maçons savent que la colonne brisée marque la tombe .. de quelqu'un qui était un responsable de la maçonnerie. 

source: http://www.yorkrite.com/RAM/365.htm

Lieu d'inhumation d'un Maître maçon: une vierge pleure au-dessus d'une colonne brisée ... La colonne brisée est celle d'un des principaux protecteurs de la maçonnerie. sa mémoire est enregistrée dans le coeur de chaque maçon. 

Illustrated History and Cyclopedia of Freemasonry, Robert Macoy. Masonic Publishing Co. New York: 1896. page 445.

Note: il est parlé de l'autre symbole maçonnique "la croix dans une couronne" plus haut.

Le déroulement des obsèques de Charles Taze Russell ne tient pas du hasard : dans ses dernières volontés publiées dans la Tour de Garde du 1° décembre 1916 Charles Taze Russell signale avoir donné à sa sœur M. M. Land et aux filles de celle-ci, Alice et May toutes les consignes qu'il voulait faire respecter.

La famille Russell

Charles Taze Russell n'est pas le seul de sa famille a avoir eu des liens avec les Knights Templars (KT) et la franc-maçonnerie. La famille de C.T. Russell comprend de nombreux membres éminents des Franc-Maçons et sociétés secrètes ... Voici quelques exemples tirés du livre "10,000 Famous Freemasons".

NDE: Le nom de famille "Russel" est relativement commun et le degré de parenté n'est pas indiqués dans cette liste de noms que nous reproduisons: il convient donc d'être prudent quant à son utilisation.

  • William Huntington Russell - fondateur de l'ordre des Skull & Bones (1) (société secrète occulte dont le nom légal est... "Russell Trust". Cette société maçonnique est sortie de l'anonymat depuis qu'il est devenu public que les 2 présidents George Bush étaient membres des Skull and Bones).
  • John Russell - fondateur de la fraternité des Soeurs d'Isabella (DOI) Mai, 1897 New Haven, Conn. (2)
  • Harvey D. Russell - Franc-Maçon et Knight Templar dirigeant de la loge de Pittsburgh, PA Beaver Valley Lodge No. 8412
  • William H. Russell - Franc-Maçon actionnaire du Pony Express (3)
  • George William Russell (1869-1935) - membre dirigeant de la loge Théosophe (Nouvel age)de Dublin. A écrit des articles dans le périodique theosophique "The Irish Theosophist". Initié dans la Loge d'Isis (rites sexuels). Ami de William Butler Yeat, dirigeant du "Golden Dawn" (4)
  • Archibald D. Russell (1811-1871) - Franc-Maçon diplomé de l'Univ. d'Edinburgh (écosse). Il fut actif pour créer diverses organisations aux USA.
  • Benjamin Russell (1761-1845)- Franc-Maçon et Journaliste. (5)
  • Charles H. Russell - Governeur du Nevada, 1950-58, Franc-Maçon du 32º, aussi membre du Rite de York , et Shriner. (3)
  • J. Stuart Russell - Franc-Maçon, éditeur de journaux, "deputy chairman" de la Fed. Reserve Bank in Chicago. (5)
  • Lee M. Russell (1875-1943) - Franc-Maçon and Lt. Gov. of Miss. 1916-20. (5)
  • Louis A. Russell (1854-1925) - Franc-Maçon, organiste d'une église Presbyteriene, Newark, N.J. (5)
  • Richard B. Russell (1861-1938) - Franc-Maçon, juge, editeur & businessman. (5)
  • Richard B. Russell, Jr. - Franc-Maçon et Gouv. de Georgie, 1931-33 et Sen. de Georgie depuis 1933. (5)

Sources:

  1. Sutton, Antony. America’s Secret Establishment. Billings, MT: Liberty House Press, 1986, pp. 5,6,8,35, 86-67, 100, 212, 253.
  2. Schmidt, Greenwood. Encyclopedia of American Institutional Fraternal Organizations. Westport, Conn. : Greenwood Press, 1980, p. 84.)
  3. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, Vol.4, p.82. et New Age Magazine (June, 1963) p. 45
  4. Boylan, Henry. A Dictionary of Irish Biography. NY: St. Martins Press, 1988, p. 345; voir aussi Ancient Wisdom and Secret Sects, Time-Life, 1989, p. 154.

Denslow, 10,000 Famous Freemasons, p. 80 http://esaie.free.fr/niveau1/russel.htm

 

Commenter cet article

JF 19/07/2017 16:00

DE CINCINNATUS

Et si l'on cessait d'être hypocrite?
Et si l'on cherchait à voir plus loin que le bout de son nez?
Les Témoins de Jehova me visitent régulièrement depuis fort longtemps et cela en dépit du fait qu'ils savent très bien n'avoir aucune chance de me compter un jour parmi leurs adhérents ne serait- ce que par ce que je ne partage absolument pas leurs théories sur la transfusion sanguine, le diable, le créationnisme ou autre...
Ils n'ignorent rien de mon" passé maçonnique", et pour avoir souvent discuté de la chose avec eux, un fait évident s'impose, à savoir qu'ils ne voient la FM qu'à travers le GO, comme nombre de nos compatriotes d’ailleurs, car ils ignorent ce qui distingue la FM régulière de celle qui ne l’est pas.
Je ne suis pas surpris de lire que certains liens pourraient exister entre la FM, régulière s'entend, et les TDJ, en effet la Bible n'est- elle pas censée être notre guide commun?
Certes reconnaissons que dans l'actuelle Maçonnerie, même régulière, le VSL se trouve bien malmené, gageons même que d'ici peu il sera rangé au musée des souvenirs sinon mis au placard, s''il faut en juger par le peu de respect manifesté envers ses commandements
Mais il faut être "moderne", dans le vent, parfait mais alors où est notre fameuse tradition ?

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog