Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
AU GRAND ARCHITECTE, L'INEFFABLE, L'INNOMMABLE, LE TOUT...

AU GRAND ARCHITECTE L’INEFFABLE, L’INNOMMABLE, LE TOUT…

 

Comme une ode, pour une vie plus belle, plus sereine, une vie simple, une pure vie d’homme en toute fraternité, comme un rayon de soleil tombé ce matin sur toi, sur vous mes frères, ces quelques vers d’Ovide pour changer votre quotidien et peut-être votre vie demain ou plus encore.

 

« Je veux dire les formes changées en nouveaux corps, Dieux, vous qui faites les changements, inspirez mon projet, et du début du début du monde jusqu’à mon temps faites courir un poème sans fin. »

 

Je veux dire comme Ovide merci à cet improbable inconnu, dont je ne connais pas le nom, mais dont je sens la présence en moi, à mes côtés, qui fit les choses que nous nous obstinons a détruire :

 

« Alors que les autres animaux, courbés regardent la terre.

Il donne à l’homme une tête qui se lève,

Il lui ordonne de voir le ciel et de dresser haut son visage vers les étoiles.

Ainsi, jadis brute et sans images, la terre transformée se couvre de figures d’hommes inconnues. »

 

 

Mais qu’avons nous fait de ce don, de cet âge d’or, si ce n’est une succession de maux, jusqu’à l’âge de fer :

 

« De fer dur est la dernière. Aussitôt sur cet âge de mauvaise veine ont fondu toutes les barbaries.

Ont fui la pudeur et le vrai et la foi, en leur lieu sont venus les fraudes et les ruses et les pièges et la violence et le criminel désir d’avoir. »

 

Un déluge s’est abattu sur la terre, l’eau a coulé de la barbe de Zeus, Noë est venu il a construit l’arche, son temple où tous les hommes libres et de bonnes mœurs ont trouvé refuge, ils sont venus pour reconstruire un monde meilleur, le monde de l’être où régnera la paix et l’harmonie.

 

« Ô si je pouvais refaire des peuples avec l’art de mon père et verser des âmes dans la terre façonnée. »

 

JF.

 

Les vers sont d’OVIDE extraits de ses Métamorphoses.

AU GRAND ARCHITECTE, L'INEFFABLE, L'INNOMMABLE, LE TOUT...

HUMOUR AVEC MES EXCUSES !

ALLEZ DAC !

Celui qui ne veut pas poser un pied devant l'autre sous le fallacieux prétexte qu'il laisse trop de choses à la traine derrière lui est comparable à la femme adultère qui trompe son époux avec son oncle, le mari de sa soeur et le fils unique de sa belle-mère, histoire de prouver aux dieux de l'Olympe qu'elle a le sens de la famille.

Pierre Dac.

 

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog