Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA ROUE A TOURNE A BERLIN

LA ROUE A TOURNE A BERLIN

L’OUBLI LA NEGATION DES CYCLES.

 

Les historiens constatent la loi des cycles, aux périodes fastes succèdent des périodes sombres, chacun a cela en mémoire et feint de l’oublier. Les climatologues font le même constat, après la glace, le froid, vient le feu, le chaud. Il y a donc une loi des cycles, il existe un temps linéaire et un temps cyclique.

Certains pensent que cette loi des cycles n’existe pas où ils veulent y mettre fin, vanité humaine. Ils prennent ceux qui y croient pour des Nostradamus d’opérette, de doux rêveurs ou des utopistes, qui travaillent pour faire venir des jours meilleurs, ce sont ceux qui pensent : « Que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. »

 

L’éloignement de la spiritualité au profit de la matérialité, du subtil au profit de l’épais, de l’être au profit de l’avoir, s’observe tous les jours dans ce pseudo nouveau monde.

Le climat se dégrade et l’homme  accompagne cette dégradation, la terre ne suffit plus à nourrir les hommes, les inégalités se creusent, des conflits naissent partout, fruits de cet appauvrissement. L’homme se matérialise de plus en plus et s’exclame surpris en regardant le monde qu’il construit : « Je ne veux pas croire ce que je vois. »

 

Cette inertie laisse les plus faibles d’entre nous au bord de la route, alors ils se réfugient dans des pseudo-religions, ersatz de spiritualité, pour exister, ainsi naissent les intégristes.

 

Alors comment faire, que faire ? Il faut libérer l’homme de cette matérialité, ce n’est pas la nier, mais la mettre, la contenir au niveau qu’elle n’aurait jamais dû quitter, la mettre sous contrôle, ne pas en faire le seul but de sa vie. Il faut faire croître en chacun peu à peu sans relâche, l’esprit à la place de la matière, laisser au cœur et à l’âme un espace  plus grand. Utopie, naïveté diront les faux pragmatiques, ceux qui n’ont qu’une vision immédiate, ceux qui placent l’homme au service de l’économie, ceux qui affaiblissent la politique, ceux qui rêvent d’un monde dirigé et dominé par quelques uns, ceux dont le cerveau a la forme d’un coffre-fort fermé, ceux qui ne croient qu’au pouvoir de l’argent et de la science. Ils traitent les autres, l’autre avec mépris et dédain, les qualifient de doux prophètes !

 

Ceux-là qui refusent de croire que les premiers seront les derniers, que la roue du temps tourne, qu’un nouveau cycle viendra.

 

Le franc-maçon lui dans sa loge :« Tresse des couronnes pour les vertus, et, creuse des cachots pour les vices. »Il veut être plus juste, meilleur, plus spirituel, plus exemplaire. Il croît aux cycles du temps, il ne les oublient pas. Un jour le voile se déchirera pour laisser apparaître la cité céleste qu’il s’efforce de construire chaque jour, ici sur terre, alors ce qui est en bas sera comme ce qui est en haut, dans ce véritable nouveau monde les hommes seront tous deux fois nés.

 

JF.

UNE ROUE EN IRLANDE

UNE ROUE EN IRLANDE

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog