Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
NUIT DES LUMIERES, NUIT DU COEUR

NUIT DES LUMIERES, NUIT DU CŒUR

 

 

Les  francs-maçons sont les fils de la Lumière. De quelle lumière ? En frappant à la porte du temple nous sommes en pleine lumière, cette lumière artificielle qui n’éclaire que les trottoirs de nos villes, les étals des marchands d’apparence, les autoroutes de notre vie matérielle, où nous faisons file comme disent nos cousins Belges, nous sommes en pleine lumière et nous ne voyons rien. 

 

 

Nous sommes éblouis par cette lumière préfabriquée, comme des lapins égarés dans les phares de l’automobile qui ne freine pas, nous allons mourir écrasé par une nuit de lumières.

 

Quand soudain, par un pas de côté, nous entendons sonner à l’horloge de notre vie les douze coups de midi, nous avons plus ou moins quarante ans, depuis que nous avons vu la première lumière dans les bras de notre mère. Nous frappons à la porte du temple parce que comme l’écrivait Antoine de Saint-Exupéry : « Je suis profondément triste pour ma génération qui est vide de toute substance humaine. Qui n’ayant connu que les bars, les mathématiques et les Bugati comme forme de vie spirituelle, se trouve aujourd’hui plonge dans une action strictement grégaire qui n’a plus aucune couleur. (…) Deux milliards d’hommes n’entendent plus que le robot, ne comprennent plus que le robot, se font robots. (…) Il n’y a qu’un problème, un seul : redécouvrir qu’il est une vie de l’esprit plus haute encore que la vie de l’intelligence, la seule qui satisfasse l’homme. »

 

C’est sans doute pour cela à la recherche de cette vie que l’on frappe à la porte d’un temple, dans cette nuit saturée de lumières où l’on divorce des autres et de soi-même, comme l’on prend un deuxième ticket de métro avec l’illusion de changer de direction.

 

Alors un jour on décide d’arrêter ce voyage absurde, cette recherche des apparences, cette nuit des lumières, pour entrer dans la nuit du cœur où brille la Lumièreunique, véritable, celle qui brille sans arrêt, la Lumière éternelle, on entre dans cette nuit du cœur, de l’intelligence du cœur.

 

La franc-maçonnerie est unedes voies, des portes, qui permet de découvrir cette Lumière, feu invisible qui brûle en chacun de nous. Comme le disait encore Saint-Exupéry dans Citadelle : « rendre aux hommes une signification spirituelle, des inquiétudes spirituelles… » Pour savoir répondre aux seules questions qui en valent vraiment la peine : d’où je viens, qui suis-je, et où je vais ?

« On ne peut plus ! On ne peut plus vivre sans poésie, couleur ni amour. »(Extrait de sa dernière lettre du 30 juillet 1944)

 

 

JF.

Claude Léveillée
 

AVEC NOS YEUX
 

Paroles: Gilles Vigneault, musique: Claude Léveillée


Avec nos yeux, avec nos mains
Dont nous aurons été humains
Nous nous serons à peine vus
Nous serons-nous touchés? À peine.
Nous aurons mis tout notre enjeu
À ne pas être malheureux.
La roue ne cesse de tourner
Emportant gestes et regards
Dans un tourbillon d'infortune
Sans nous offrir un lendemain.
Fermés nos yeux, fermées nos mains,
Qui retrouvera les chemins
Par lesquels nous voulions surprendre
Le mot de passe de l'amour?
Nous aurons vécu sur la terre
Sans rien tenter d'un jour à l'autre
Pour apprivoiser le mystère
Nous serons passés au soleil
Sans jamais remarquer notre ombre
Et, les yeux secs et les mains blanches,
Nous sortirons de ce sommeil
Sans l'avoir comparé à l'Autre
 

 

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog