Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE GRAND ARCHITECTE EST UNE FEMME

LE GRAND ARCHITECTE EST UNE FEMME !

 

 

L’affirmation peut choquer, quand partout le Grand Architecte se décline au masculin. Réflexion idiote et sans objet puisque chacun sait que le Grand Architecte est un principe et qu’il n’a pas de sexe par nature, alors pourquoi le nomme-t-on toujours au masculin ? 

Aurions-nous peur de perdre une sorte de privilège, qui réduit la femme à une servante du Grand Architecte ? 

 

On peut s’interroger sur ce que serait notre monde sans la douceur vertu féminine par excellence, quelle place tiendrait encore la nature si malmenée, on n’est guère étonné de voir les femmes prendre une part active dans la défense du monde végétal et animal. Le dessinateur Wolinski dans un sourire bienveillant attribuait la création des fleurs, des papillons et des étoiles aux femmes, toutes ces choses inutiles comme chacun sait ! Comme si l’on pouvait vivre sans cœur et sans âme, simplement de machines de frigidaires etc… Comme le disait Saint-Exupéry.

EL SHADDAÏ G A D L U

 

A la veille des engagements prochains que nous allons prendre dans neuf jours, il n’est pas inutile d’opposer avec force la douceur, la bienveillance, au risque du retour de la barbarie.

 

Elsa Triolet la compagne de Louis Aragon, fût sa Grande Architecte, sa muse, l’inspiratrice de sa création dans les moments difficiles de notre histoire. N’oublions pas nous les babys boomer d’où est né le désir d’Europe, il n’est pas né dans l’esprit d’épiciers. Aragon écrivait alors son poème Escale qui reste d’une cruelle actualité pour extrait : 

 

« Les voyageurs d’Europe entre eux parlaient d’affaires. Les yeux de la vigie adoraient l’horizon. Dans la cale où valsaient d’obscures salaisons. Le rêve des mutins se tordait dans les fers. Oublions qu’ils ont soif puisque nous nous grisons. Sur le pont promenade on joue un jeu d’enfer. Des marchands de bétail, que les vents décoiffèrent. En quatre coups de dés perdaient leur cargaison. »

 

Si l’on occulte l’excès de lyrisme de ce poème en rapport avec l’époque. On ressent le souffle, l’aspiration à un monde meilleur, plus humain, plus doux, qui a besoin sans doute d’une Grande Architecte, ou d'un Grand Architecte.

 

Aragon lui qui lisait dans les yeux d’Elsa, croyait que le Grand Architecte pouvait être une femme. Il était Fou d’Elsa.

 

« L’avenir de l’homme est la femme.

Elle est la couleur de son âme.

Elle est sa rumeur et son bruit.

Et sans elle, il n’est qu’un blasphème.

Il n’est qu’un noyau sans le fruit.

Sa bouche souffle un vent sauvage

Sa vie appartient aux ravages

Et sa propre main me détruit. »

 

Alors, comme le proclame le chanteur, pour sortir de la nuit et du brouillard il faut peut-être une Grande Architecte, femme ou homme peu importe mais un être inspiré par le désir de fraternité.

 

Jean-François.

VIGILANCE 

VU SUR LE PORT DE MARSEILLE EN 2014
ALEXANDRE BENALLA SUSPENDU DE LA FM
undefined
L'ITALIE VUT INTERDIRE LES FRANCS-MACONS AU GOUVERNEMENT
SACCAGE D'UN TEMPLE MACONNIQUE A TARBES
DES PERSONNES SE REVENDIQUANT GILETS JAUNES ANTI - MACONS

 

Commenter cet article

Didine Frandy 20/05/2019 19:02

C'est beau tout ça mais pouvez-vous me dire pourquoi, à notre époque, les Obédiences régulières ne veulent toujours pas initier des femmes ? Elles sont pourtant libre, et pour certaines également probes. Bien frat. Didine

jean françois 21/05/2019 07:35

C'est en effet une bonne question, malheureusement sans réponse sérieuse à ce jour. Si ce n'est de la part de plusieurs obédiences que les femmes ont leurs obédiences propres où ne sont pas initiés les hommes. Autre réponse ce serait un respect de la tradition des land marks qui parlaient d'hommes libres à l'époque ! Ce qui bien sûr aujourd'hui n'a plus de sens. On notera néanmoins à titre de consolation certes insuffisantes les nombreuses obédiences mixtes. Par une pirouette un peu grosse ! Il dit qu'il y a en particularité française qui est le nombre considérable d'obédiences qui permettent à chacun de faire son choix A noter que l'on revient à la discussion sur le problème de la régularité et de la reconnaissance souvent confondues.
La question reste ouverte.
Jean-François

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog