Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
L'Empereur Arcane V

L'Empereur Arcane V

L'EMPEREUR - LE PAPE.

ARCANE V : L’Empereur = He

Symbolisme :

L’étoile à cinq branches de la Connaissance ; en son centre se trouve le Macrocosme, avec de part et d’autre, l’équilibre des Forces Ardentes, positives et négatives. Au centre du Macrocosme, se trouvent les nombres PI et PHI- nombre d’Or – clés de voûte de la construction cosmique.

En bas, la LUNE, concave vers le bas, indique que l’HOMME VERITABLE est sorti des ténèbres et de la passivité pour se diriger vers l’HOMME TRANSCENDANT, dont la direction est indiquée dans la branche du haut par le symbole de l’INFINI.

Les symboles des quatre éléments manifestent la maîtrise de l’Homme Véritable sur la matière.

Étape fondamentale l’initié sorti de la Terre, il a ouvert la porte après avoir reçu la Lumière, il est éclairé au midi, armé de son bâton, il a lever la tête vers l’étoile et pris le chemin qui serpente et mène à la Connaissance, il avance le regard vers l’Orient. Il passera bientôt de l’horizontale à la verticale, pour se retrouver au centre.

Sur le Plan de l’initié :

L’HOMME VERITABLE est celui qui a unifié en lui-même l’enseignement du SPHINX, c’est à dire la Connaissance, la Volonté, l’Audace et le Silence, ce qui développe en lui un esprit de création matérielle et spirituelle de haut niveau.

Compagnon de la Lumière, il a reçu le souffle de la vie. Il rayonne de bleu vêtu, il connaît l’un des noms du Divin HE ; qui est pensée, parole et action, par communication du souffle. L’énergie est en lui, le rêve commence, c’est l’ouverture de son être il déploie ses ailes dans l’étoile, il a ouvert la fenêtre vers son âme. Rappelant le nombre 5 du 5ème jour de Béréchit, du grand commencement de l’expansion de la vie.

Quant au profane :

Il a stabilisé sa situation matérielle et sentimentale grâce à ses qualités de ténacité, de courage et par l’ambition qu’il développe dans le cadre de son travail.

Synthèse :

Forte personnalité, esprit de chef, créateur, audacieux, tenace, ordre, pouvoir, bon sens. Peut être, chez les jeunes, l’image du père qu’il admire(+) ou qu’il rejette (-) et, au-delà, sa recherche de protection masculine (ou non).

Le 5 peut être aussi le pape, si l’on observe la carte, il est assis entre les 2 Colonnes, avec sa tiare pontificale, Triple règne, tenant en main gauche la Triple Croix papale (cela rappellera à certains une signature), il bénit les 2 tonsurés. Ainsi le souffle unit le père donneur aux fils receveurs. (Tarot Sepher de Moïse)

JFG

Étiquette et source : Textes en Italiques En quête de la Parole Perdue José Bonifacio Éditions Télètes.

LES CARTES
LES CARTES
LES CARTES
LES CARTES

LES CARTES

La Teignouse.

La Teignouse.

DES NOUVELLES DU PARADIS

 

Le Mercredi 11/11/2015 sur La Franc-Maçonnerie au Coeur, je vous parlais d’une conférence organisée par l’U T L de Quiberon sur la Musique au Cinéma le Paradis à Quiberon le Mardi 17 Novembre 2015

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2015/11/conference-a-quiberon-le-mardi-17-11-2015.html

Extrait de l’article du 11/11/2015

La musique de film

Hussam HINDI - Directeur artistique du film britannique de Dinard

Fondateur du Festival « Travelling » de Rennes. Directeur artistique du Festival du Film Britannique de Dinard. Chargé d’enseignement de cinéma à l’Université Rennes II Haute Bretagne

Article du journal La Croix ;

Son nom n’a rien à voir avec la langue hindi, ni avec le monde indien. Pour la bonne raison que Hussam Hindi est franco-palestinien. Son père est né à Haïfa et sa mère est d’origine bosniaque – une double ascendance qui explique ses yeux clairs. Celle-ci s’était engagée comme humanitaire, et c’est ainsi que ses parents se sont rencontrés dans un camp de réfugiés… Et que Hussam est né en 1959 à Jéricho, en Cisjordanie.

À l’issue de la guerre des Six Jours, en 1967, la famille est expulsée et s’installe à Amman, la capitale jordanienne. « À sept reprises, mon père a fait ses valises, pensant qu’il serait possible de rentrer en Palestine ; il a toujours gardé la clé de notre maison », évoque Hussam Hindi.

 

COMPTE RENDU DE LA CONFERENCE

Entre 80 et 100 participants, ce Mardi pluvieux, sur la presqu’ile.

 

De "l'arroseur arrosé" à "Dirty dancing" Hussam HINDI a su captiver son auditoire pendant près de 1h30!

 

Ou comment des Frères Lumière de Lyon nous sommes passés du cinéma muet au cinéma d'aujourd'hui?

 

La question est bien de comment de quelques notes de musique le cinéma nous a même conduit jusqu'aux comédies musicales?

 

Élevé au rang d'un art à part entière , si le cinéma sait captiver le spectateur par l'image en mouvement il le fait aussi par le son. Parler de son c'est se souvenir qu'au tout début il était fait aussi pour masquer celui des machines à projeter. L'opérateur derrière la lucarne devait vivre des moments pénibles tant son projecteur était bruyant!! ( et chauffant aussi sans doute)!

 

Au tout début, il convient de préciser que le cinéma c'est l'art de l'image en mouvement. Il y a la peinture et maintenant il y a le cinéma.

 

De grands acteurs du cinéma muet comme on disait à l'époque vont crever l'écran comme on dirait de nos jours!! Au premier rang desquels il convient de citer l'incomparable CHARLOT. Ce dernier refusera d'ailleurs de parler en termes compréhensibles prétextant que le cinéma c'était d'abord le geste et les mimiques. Des quelques notes qui viendront agrémenter les images toniques des "Temps modernes" à celles du barbier sur une musique classique connue il n'y a qu'un pas! oui mais "quel pas" lorsque l'on voit ceux de notre Charlot virevoltant!

 

Coté paroles, disons onomatopées, Charlot sera tout à fait remarquable dans le Dictateur  pour nous faire comprendre des termes d'une langue qui n'existe pas mais qui soulignent de mimiques ô combien réaliste un personnage bien réel qui viendra hélas plus tard.

Des plans fixes du début aux prouesses d'aujourd'hui , la caméra va bientôt aussi se déplacer. Plusieurs caméras suivront pour permettre ensuite des montages de séquences. Une musique à part entière va faire aussi petit à petit son apparition. Des notes dont on se souviendra et que l'on associera à une marque de produit comme DIM par exemple ou à des comédies musicales ou le spectateur se trouve aussi participant comme les acteurs. Il chante, il danse...

Notre intervenant nous fera la démonstration avec Dirty Dancing. D'abord avec la musique et ensuite, les mêmes images mais uniquement avec le bruit des pas des acteurs....

Si d'habitude la preuve se fait par l'image là elle est flagrante par le son .... de la musique absente.

 

Notre intervenant répondra à quelques questions de l'auditoire.

 

Deux points retiendront mon attention.

- Qu'en nombre de spectateurs, si en France c'est 200 millions par an, en Inde c'est 1 Milliard!

 

- Qu'un bon film répond à trois critères : le scénario, le scénario, le scénario..... comme le dit Jean Gabin.

 

Le mot de la fin sera pour Stanley Kubrick et tous ces films que nous avons tous vus.

 

Les participants ont été séduits. Ils remercient le conférencier.

 

  Léon notre envoyé spécial à Quiberon.

 

TAROT INITIATIQUE -V

LE VENDREDI 13.

N'oublions pas.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog