Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
L'Instruction du Maître, Le Forgeron.
L'Instruction du Maître, Le Forgeron.

L'Instruction du Maître, Le Forgeron.

 

 

 

Bonjour que cette nouvelle année soit une année de Lumière pour tous, efforcons nous comme nos ancêtres d'êtres des passeurs de Lumière.

JFG

Des Statuts de Ratisbonne aux Statuts de la Saint-Michel. – I -

 

Avril 1459, l’architecte Jost Dotzinger, Maître de l’œuvre de la cathédrale de Strasbourg, les Maîtres tailleurs de pierre venus de toutes les régions de l’empire se réunissent dans la vile de Ratisbonne, l’objectif est d’unifier les statuts de leurs Loges respectives.

Un texte définitif est adopté ce sont les fameux Statuts de Ratisbonne, ils régissent dans le détail, l’organisation et la vie des Loges désormais placées sous les auspices de quatre Loges majeures : Strasbourg, Cologne, Vienne et Berne, Strasbourg est élevée au rang de Loge suprême statuant en dernier ressort.

C’est l’organisation harmonieuse entre gens de métier, les statuts déclinent la pratique du métier les rapports entre Maîtres, Compagnons et Apprentis ainsi que la vie de la Loge.

Les Statuts approuvés par l’empereur Maximilien en 1498 seront révisés en 1563, pour donner un texte également important : les statuts de la Saint-Michel.

 

Extraits des Statuts de Ratisbonne :

  1. Celui qui veux entrer dans notre organisation fraternelle doit promettre d’observer tous les points et articles mentionnés dans ce livre.

L’on voit dans cet article, la prédominance de la Fraternité sur le corporatisme de métier.

 

  1. Si un travailleur qui avait entamé un ouvrage honnêtement conçu venait à mourir, il faut que n’importe quel autre maître expert en la matière puisse continuer l’œuvre pour la mener à bonne fin.

On observe la volonté de transmission, le respect de la tradition du travail bien fait.

 

  1. S’il se présente un Compagnon compétent en la matière qui désire de l’avancement après avoir servi dans cette branche, on peut l’accepter.

La reconnaissance, l’avancement se fait en fonction de la compétence.

 

(6)    Celui qui est sous la dépendance d’un seigneur, qu’il soit maître ou compagnon, ne doit être accepté dans la corporation qu’avec l’assentiment de son seigneur.

Être libre et de bonnes mœurs !

 

(10)  Le maître doit en toutes circonstances se comporter avec correction envers les compagnons, selon le droit et la coutume des tailleurs de pierre et maçons, conformément aux usages de la région.

L’exemplarité du maître est de rigueur, ainsi que le respect des règles us et coutumes.

 

(22)   Tout maître qui a la responsabilité des statuts de la corporation doit les faire lire à ses compagnons au moins une fois par an et si, dans le courant de l’année, il vient un maître ou un compagnon qui désire connaître les statuts en tout ou en partie, il doit leur en faire prendre connaissance afin qu’il n’y ait aucune équivoque.

Cela rappelle l’obligation annuelle de la lecture du règlement intérieur de la Loge et sa parfaite connaissance par tous les membres.

 

(37)   Si un maître ou un compagnon est en difficulté avec la justice ou autrement, chacun, qu’il soit maître ou compagnon, lui doit assistance, conformément aux engagements de la corporation.

Où la fraternité doit avoir lieu, suivant les engagements de la corporation.

 

(44)   Aucun maître ou compagnon n’appartenant pas à la corporation ne doit recevoir le moindre enseignement.

Le respect des secrets du métier !

 

(47)   En l’année 1459, quatre semaines avant pâques, les maîtres et les ouvriers de cette corporation qui sont allés à Ratisbonne ont juré fidélité sur le livre.

Le respect du serment.

Extraits des Statuts de Ratisbonne.

Après avoir vu quelques règles fondamentales concernant les Maîtres, nous verront plus tard quelques règles concernant les Compagnons et les Apprentis, puis les Statuts de la Saint-Michel. Ces statuts démontrent la proximité entre les corporations de métier et la fraternité Maçonnique qui verra le jour bien plus tard, la gloire au travail, les fameuses « bonnes mœurs » sont ici parfaitement illustrées, sans ambiguïté avec bon sens et fermeté.

 

JFG

La Ville de Ratisbonne ou Regensburg est une ville allemande du Land de Bavière près de Nuremberg.La partie historique de la ville est classée au patrimoine de l'UNESCO.

Etiquette et Source : Les Oeuvriers des Cathédrales de François Icher aux Editions de la Martinière.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog