Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE MOT DU PHILOSOPHE

 LE MOT DU PHILOSOPHE


« Les hommes sont tous frères, et ils s'entre-déchirent; les bêtes farouches sont moins cruelles. Les lions ne font point la guerre aux lions, ni les tigres aux tigres; il n'attaquent que les animaux d'espèce différente: l'homme seul, malgré sa raison, fait ce que les animaux sans raison ne firent jamais.» (Fénélon)

Redevenir des hommes

«Notre monde se meurt », disait dernièrement un grand philosophe français. Malgré sa façade technique et mécanique forte et éblouissante, notre monde est bien malade. L'homme moderne est victime d'une dévaluation plus grande que la monnaie. 

Un peu partout, particulièrement dans la jeunesse montante, on voit surgir cependant des pointes d'espoir. De plus en plus, les jeunes demandent à échanger, à se former moralement, spirituellement. Ils ne veulent plus être victime d'un système qui les abrutit, qui les détourne de leur vraie vocation. Ils veulent quelque chose qui est centré sur un appel profond à la vie intérieure. Ils ne veulent plus une civilisation qui ne cesse de se liguer contre la vie de l'esprit. Les jeunes veulent des bergers qui les conduisent vers ce centre spirituel intérieur et qui les délivreront des mensonges du monde extérieur.

 

Il y a quelques années, un jeune collégien écrivait ceci. «Notre civilisation souffre d'un mal terrible, mortel peut-être, qui s'appelle le vide spirituel. Nous avons du pain, des machines, la liberté extérieure, mais nous ne sommes pas seulement pétris dans la matière. Le meilleur de nous-mêmes a faim. C'est, selon moi, à cause de l'effondrement des valeurs spirituelles essentielles - religion, art, amour - que les jeunes descendent dans la rue et contestent. Ils se battent par manque d'âme. Inconsciemment, mais profondément et avec vigueur, la jeunesse du monde entier s'est levée pour sauvegarder l'esprit.»

Un autre jeune, à la même époque écrivait ceci: « Quand on jouit du superflu, ça laisse du temps libre pour réfléchir et se poser des questions. Ainsi, on se cherche une autre raison de vivre que l'argent ou la technique. On ne confond plus confort et bonheur. Nous regardons autour de nous et nous ne trouvons rien ni personne pour nous aider à vivre. La religion est devenu un rite, la politique est un jeu...quand elle n'est pas un mensonge! C'est un vide moral total. Notre société n'a développé que le plan matériel. Elle a perdu son âme. Et nous, nous avons besoin de vraies valeurs, d'aspirations et de forces spirituelles. Toute notre générations a pris conscience de ce vide effroyable.»

Ces deux témoignages peuvent nous convaincre que nous vivons dans un monde de fous, dans un monde malade.

Notre civilisation accepte maintenant aisément le viol généralisé des rythmes de la nature et de la vie. Nous tuons la vie avant qu'elle naisse et nous sommes étonnés que nos jeunes se tuent avant de commencer à vivre. Nos sagesses deux fois millénaires ont été remplacées par des visions préfabriquées de l'existence. Les grands principes qui ont jusqu'ici guidé l'Occident sont remplacés par des recettes, des modes, des stratégies de comportement. Les grandes règles de la vie morale ont été substituées par des concessions incessantes, des capitulations à tous les niveaux. Nos rapports humains ne sont plus guidés par l'amour, mais par une justice froide, qui devient vite une bête enragée, lorsqu'on la laisse en liberté...Plus encore, nous sommes devenus indifférents à la vérité, et nous couchons chaque jour avec les mensonges les plus graves. Bref, l'homme moderne n'a plus de centre de gravité. C'est pourquoi, il a commencé à culbuter, et nul ne sait quand il sera apte à retrouver son équilibre moral et spirituel.

 

Ce diagnostic posé par les jeunes et parce ceux qui veulent encore réfléchir, vise essentiellement à nous sortir de notre dégradation humaine. Que faut-il faire pour redevenir des êtres humains responsables ? Donnons quelques orientations de base.

 

L'être humain c'est celui qui respire, pense, juge, parle, sourit, agit, aime, etc...Il a besoin de nourriture, de travail, de repos. Il ne peut se passer d'estime de l'autre, de justice et d'amour. Il est appelé sans cesse à donner un regard de compassion, à partager, à s'émerveiller devant l'enfant qui grandit, la fleur qui pousse, à s'émouvoir devant la personne qui souffre, le vieillard qui va mourir. Etre humain, c'est veiller à ne pas perdre son enthousiasme devant la vie, le courage de faire l'effort, la capacité de se refuser ce qui est malsain pour son corps et son esprit. 

 

Ces efforts dont je viens de parler se traduisent habituellement par une lutte persévérante à sauver ce qu'on appelle la vie intérieure, ou sa capacité spirituelle. Un être humain équilibré doit pouvoir réfléchir, se situer, s'affirmer, se défendre, s'orienter, se donner des projets qui viennent du dedans de lui-même, opter pour ce qui semble le meilleur, après avoir soupesé le pour et le contre. 

Il faut donc veiller à ce que personne ne nous enlève notre faculté de juger. Lorsque cette faculté de juger ne fonctionne plus ou si peu, c'est alors que notre moteur spirituel est déréglé ou mal alimenté. Souvent, aucune pièce majeure manque au moteur humain. Le moteur est souvent au point, mais personne ne se préoccupe de la qualité de l'essence qu'on y verse dans le réservoir. Pire encore, pour plusieurs de nos contemporains, le réservoir est vide. C'est ce grand vide qu'il faudrait arriver à combler.

Ce que les jeunes nous reprochent est vrai. Nous essayons de combler notre vide par quelque chose qui ne peut remplacer ce qui peut foncièrement faire avancer la belle machine humaine. Pendant les vacances qui commencent, passez donc au bon endroit pour alimenter votre réservoir et y verser l'essence qui peut encore faire battre le coeur humain. Cette essence de qualité se nomme la vérité et l'amour. Méfiez-vous des essences bon marché . Le moteur pourrait avoir des ratés... Bon été à tout le monde et au plaisir de se revoir.

Auteur Anonyme.

 

 

Ce mot de philosophie constate  le manque spiritualité mais aussi la soif  de nos jeunes, c’est en fait le résultat de l’incapacité des adultes sensés leur ouvrir la voie de leur construction personnelle, par renoncements successifs à transmettre les valeurs que nous avions reçues de nos aïeuls.

 

C’est sans doute pourquoi certains d’ente eux déboussolés ‘sont vent debout dans leur nuit debout’. En effet c’est pour eux souvent la nuit et les ténèbres. J’entendais ces jours-ci  sur les médias une réforme concernant l’attribution des bourses au mérite pour nos jeunes, ceux d’entre eux qui ont eu une mention au Bac et ont des conditions modestes ne percevront plus cette bourse pouvant atteindre 1800 € par an, pour leur permettre de poursuivre leurs études. Cette mesure semble avoir été décidée sous prétexte qu’il y a trop de mentions au BAC, ce qui paraît normal puisque l’on vise un minimum de 80% de reçus et que dans la réalité il y en a 90%  et si les notes sont trop faibles elles sont relevées !

 

C’est donc une pénalisation à ceux qui réussissent par leur travail et la double peine pour les plus modestes, bel encouragement pour nos jeunes !

 

Vous me direz quel rapport avec la Franc-Maçonnerie, il me semble que nos rituels font la part belle au travail, que les salaires perçus, le sont en fonction des efforts réalisés, que la Fraternité fait partie de nos règles comme celles de la République d’ailleurs et doit s’appliquer aux plus méritants.

 

Vide spirituel, mais aussi contrat social dévoyé, tiré vers le bas, éloge du nivellement, je ne parle pas de la rumeur du tirage au sort pour les inscriptions en Fac de médecine ! Une espèce de loterie, qui aurait laissé sur le bord de la route certains de nos jeunes ayant travaillé dur pour accéder à cette discipline. L’émoi suscité par une simple rumeur démontre l’état dans lequel est rendu notre société.

 

La dévalorisation de l’homme authentique est en route, la véritable identité est en voie de disparition au profit de groupes d’identités virtuelles programmées par les major compagnies du numérique, elles veulent nous enfermer dans la caverne de Platon, pour que nous ne soyons que des ombres de nous même, mais c’est un autre sujet  à suivre …

 

JFG.

Site négationniste responsable de la divulgation des Fichiers informatique de la GLDF

Site négationniste responsable de la divulgation des Fichiers informatique de la GLDF

Le blog Hiram be a fait paraître, ainsi que le Blog la Lumière un complément d'enquête sur cette affaire, les coupables semblent êtres identifiés ?

Pour Rire ci-dessous.

Etiquette : Jackin BD

Jackin BD

Jackin BD

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog