Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Une nouvelle obédience !

Une nouvelle obédience !

LE FRACTIONNEMENT OBEDIENTIEL

 

Voilà qu’apparaît dans ce que l’on qualifie du paysage Maçonnique une nouvelle obédience Maçonnique « La Grande Loge Initiatique Féminine Francophone ». Il convient de souhaiter bonne chance, longue vie à cette nouvelle obédience, mais au delà peut être de s’interroger sur le phénomène obédienciel en Maçonnerie. Pas de critique vis à vis de ses sœurs après tout elles sont libres de bonnes mœurs et il existe plusieurs demeures dans la Franc-Maçonnerie.

Mais pourquoi ce fractionnement de la Maçonnerie et pourquoi pas ! Si la fraction peut être reliée aux mathématiques comme une sorte de calcul, c’est avant un partage du pain, mais aussi un partage du fromage.

Mais pas d’arrières pensées la Franc-Maçonnerie n’est pas une école de formation à l’hypocrisie. Néanmoins le fractionnement est bien une brisure en de multiples mais aussi petites parties, c’est bien le contraire de l’idéal Maçonnique de réunir ce qui est épars et non de diviser.

La Franc-Maçonnerie s’interdit par principe dans ses Loges les discours politiques ou religieux et pourtant l’on parle ici d’Obédiences Maçonniques, le terme d’obédience est particulièrement relié (religere) au religieux, et a l’obéissance c’est presque contradictoire, pour des Maçons libres. Il a été écrit à propos du terme obédience : « La vie religieuse consiste en trois parties essentielles, pauvreté, obédience, chasteté. »

 

Rappeler ici l’histoire des obédiences ne présente pas d’intérêt il suffit de consulter les livres d’histoire. Mais s’interroger comme l’on fait de nombreuses obédiences sur leur problème de « recrutement » en particulier de jeunes hommes ou femmes désireuses de s’engager dans la voie initiatique Maçonnique. Il suffit peut être de regarder ce que l’on appelle vulgairement l’offre et comment s’y retrouver pour un profane, parmi les diverses « options maçonniques » dont les porteurs du sens sont : les réguliers, les irréguliers, les sociétaux, les spirituels, les humanistes, les traditionnels, les mystiques, les alchimistes etc….

A cela il convient d’ajouter les Rites multiples et conclure par la foison des obédiences masculines, féminines, mixtes. La Franc-Maçonnerie est riche, très riche de ses différences, presque que trop riche pour le profane qui cherche la porte du temple et non la sortie d'un Labyrinthe.

C’est une preuve de vitalité me direz vous pas si sûr car les obédiences les plus anciennes semblent stagner en terme « d’effectif », et les fractionnements se multiplient au fil récurrent des crises qui les agitent. Je crains que ce soit un phénomène de société qui touche également les partis politiques de plus en plus éloignés de leurs membres et qui se divisent en mouvements, groupuscules. Manque de sens ou perte de sens pas si sûr en ce qui concerne les obédiences elles revendiquent plus de valeurs communes que de différences, c'est un facteur d'espérance.

Alors qu’est-ce qui les empêchent de se réunir et pourquoi elles se scindent régulièrement, crises de croissances récurrentes, problèmes de gouvernance ?

Il est constant d’observer que les Loges elles à l'inverse sont particulièrement soudées et pointilleuses de leur administration et  de leur indépendance, l’initiation Maçonnique est un chemin qui se fait en Loge. Les obédiences doivent êtres au service des Loges et non le contraire, sans Loges pas d'obédience. Hiérarchie spirituelle et  hiérarchie d’honneur ne peuvent se confondre, la seconde n'est que reconnaissance de la première. Force est de constater que c’est leur Rite qui réuni les Maçons et c’est à travers lui qu’ils se reconnaissent pour tels.

 

Le fractionnement est curieux a observer en effet s’il y a fracture c’est qu’il y a rupture, s’il y a rupture c’est qu’il y a divergence (s) et pourtant dès la rupture consommée et l’installation faite les nouvelles nées s’empressent de préciser qu’elles souhaitent se marier à nouveau faire partie d’une confédération, d’un rassemblement, d’un pôle comme un remord d’avoir quitté la maison l’enfant rebelle revient la tête basse et la main tendue.  Alors pourquoi ces fractionnements ? Et pourquoi ces pôles, ces confédérations pour stopper les intentions hégémoniques, ce sont des accords de non agressions plutôt que de centres d’unions fraternelles ? Force est de constater que les obédiences perdent beaucoup de leurs prérogatives dans les Loges et que les confédérations ces « machins » comme disait le grand Charles n’intéresse pas les Frères, c’est dans leur Loge que ce fait le centre de l’union fraternelle.

 

JFG.

Commenter cet article

JF 13/11/2016 15:13

Cincinnatus est vert, rouge , je ne sais plus quelle est la couleur de la rage ? Mais il est en rage c'est sûr, je vous livre son commentaire sans censure, ni modération !

Ainsi donc pratiquement personne n'a cru bon d'exprimer son point de vue sur les deux articles récents parus sur ce blog , l'un relatif au "fractionnement des obédiences", l'autre à la célèbre "déclaration d'Anderson" concernant la religion.
J'admets qu'ils touchent des sujets sensibles mais ce n'est pas là une raison pour en faire des sujets tabous!
Or qu'observe t'on?
Mis à part le téméraire Claudius et ton serviteur, personne "ne moufte", quelle déception.
Les Maçon auraient ils perdu leur sens critique, leur désir de vérité et leur légendaire liberté de parole...et d'écriture?
Grands donneurs de leçons sur ces thèmes seraient ils subitement devenus sans voix?
Je suis bien près de le penser et j'en suis fort marri!
Personne donc ne s'interroge sur cette pléthore d'obédiences, ni sur les racines de la Maçonnerie et moins encore sur la compatibilité de la maçonnerie "vécue" avec les exigences sur lesquelles elle est censée être fondée!
Ces questions m'interpellent et j'ai toujours pensé qu'elles ne devraient jamais laisser indifférent aucun "Enfant de la Veuve", pas vous?
Par ce pitoyable silence, chacun cherche à se donner l'illusion qu'il s'accommode parfaitement de l 'ambiguïté dans laquelle il vit; il est parfaitement conscient de ce que la "règle" est bien malmenée, que Tartufe règne en maître, mais il feint de ne pas le savoir et seul Hiram qui viendrait lui chatouiller les doigts de pieds la nuit et troubler son sommeil serait sans doute en mesure de lui suggérer de retourner devant le célèbre miroir des Ecossais où il pourrait s'entendre dire "qu'as tu fait de ce que je t'ai enseigné?"
Bof, pour vivre heureux, vivons cachés, motus et bouche cousue, n'allons pas créer de problème là où l'on ne désire pas en voir et surtout, évitons d'indisposer la "hiérarchie" si l'on veut progresser au sein de sa loge et plus encore ..dans les degrés dits "supérieurs"!
Je trouve cette attitude parfaitement affligeante, j'entends par ci par là des remarques du type "oh moi tu sais ce qui m'intéresse c'est ma loge, le reste je m'en f..." me désespèrent, où est donc ce bel idéal qui m'avait séduit et qui consistait à "rassembler ce qui est épars".
Tous ces renoncements à vouloir connaître le vrai, tous ces "coups de canif" données à la tradition, tous ces petits arrangements complices, me restent en travers de la gorge, et vous?
Bien sur il se peut que je n'ai rien compris,on me l'a déjà dit, ce qui ne m'empêche pas d'espérer, le GADLU m'entende, que vous aurez à coeur d'en rajouter!

JF 13/11/2016 15:07

Mes T C F Claudius et Cincinnatus, fidèles commentateurs des articles du Blog. Un fois de plus le courage ne vous manque pas, faire fi de l'indifférence pour espérer ne pas crier dans le désert. Réveillez Maître Hiram de sa torpeur. La vérité tétanise surement ? Vos témoignages ont le mérite du vécu, pas faux semblants. Le maçon ne peut prétendre se réfugier dans sa Loge et ignorer son obédience envers laquelle il a prêter serment. Les scissions n'apportent pas de solutions elles multiplient les problèmes, A ce sujet le dernier article concernant la toute nouvelle GLIFF qui a paru dans le Blog Hiram be est une curiosité ont ne sait pas si le bébé est né, quels sont ses parents, s'il va vivre, quitter la maison etc.... mais c'est quoi exactement de truc machin ? Beaucoup d'explications pour ne rien direct surtout pourquoi faire !
JF

cincinnatus 09/11/2016 11:11

Et une de plus dira t’on !
Cette multiplication des obédiences s’arrêtera t’elle ?
Oui, peut être le jour où chaque loge sera devenue elle-même une « obédience » à moins que l’on ne pousse cette atomisation jusqu’au niveau du triangle, et pourquoi pas à celui de l’individu, ce qui permettra à chacun de vivre sa propre maçonnerie, convaincu qu’il sera de ce que seule la sienne est authentique !
Un peu comme pour les religions ou les partis politiques!
Le profane qui franchit pour la première fois la porte du temple ne connait guère que le « type » de Maçonnerie dans laquelle son parrain l’a introduit ; personne en outre ne lui aura sans doute avoué le caractère pluriel de « l’ordre », quelque peu en contradiction d’ailleurs avec l’ambition affirmée par ce dernier de vouloir « rassembler les hommes » !
Comme il ne s’agit surtout pas de « troubler » le nouveau frère par l’aveu de cette myriade de « factions », il lui sera asséné l’argument classique et fallacieux selon lequel nous serions « enrichis par nos différences » !
Je ne crois guère à cette explication commode et soupçonne ceux qui s’en font les hérauts d’être soit naïfs, soit légèrement faux c.. !
Certes au niveau des simples frères tout le monde s’entend en général très bien, et cela quelle que soit la « maison » dont ils relèvent, par contre au niveau des obédiences ce serait plutôt du style « je t’aime moi non plus » et les bagarres constantes entre la GLAMF et la GLNF par exemple sont là pour l’attester ! il en va parfois de même entre les rites, ne soyons pas hypocrites certains d’entre eux visent à l’hégémonie et souhaiteraient bien « bouffer » tous les autres, cela selon les latitudes , REAA par ci, EMULATION par là, etc…!
Pour mettre un terme à cette situation qui confine à des querelles de vilains gamins, peut être conviendrait il, comme cela se fait dans la recherche scientifique lorsque tout semble aller de travers, de revenir aux fondamentaux , mais encore faudrait il pouvoir définir ces derniers une fois pour toutes , hélas qui aura cette audace ?
Pourtant , et quand bien même la FM a-t-elle été strictement orale durant des lustres, il existe bien des textes ou des « hadiths » (la tradition) comme diraient nos frères Musulmans , et qui définissent ce qu’est au juste l’Ordre Maçonnique , n’est ce pas ?
Alors qu’attend-on pour les rappeler, les préciser si besoin, et surtout…les appliquer et mettre ainsi tout le monde d’accord ?
Ne nous faisons pas d’illusions, c’est bien l’égo des dirigeants des diverses obédiences qui a conduit à cette situation, chacun veut être calife et quand il est impossible de jouer les « Iznogoud » et de virer celui qui occupe la fonction pour prendre sa place alors on crée un nouveau califat !
J’avais cru comprendre que l’institution des « Enfants de la Veuve » reposait sur la croyance au GADLU, il semble que depuis la fin du XIXème ce ne soit plus forcément le cas, ha bon, mais alors je suis un peu perdu, pas vous ?
De même il était demandé aux candidats d’être de « bonne mœurs », cette expression avait un certain sens autrefois, lequel semble avoir évolué , diable on ne sait plus trop où donner de la tête pour rester dans la ligne, laquelle d’ailleurs ?
Enfin quand j’ai été reçu en Maçonnerie je me souviens encore de l’accent qui avait été mis sur l’interdiction formelle pour un maçon « régulier » de fréquenter des loges « irrégulières », or j’ai pu constater que tout le monde se f… pas mal de cette interdiction et pour certains « hauts grades » c’était même devenu un sport national !

Alors où se situe la « vraie maçonnerie » et quelles sont celles qui ne peuvent se réclamer que de la qualité de « canada dry »

Claudius 08/11/2016 12:19

Enfin,une prise de conscience sur le nombre et la diversité des obédiences,et des rites !!! Mettons- nous à la place des profanes qui seraient tentés de devenir Francs Maçons, il n'y a plus de secret, puisque que la Franc Maçonnerie est divulguée au grand jour par tous les médias qui en font leur fonds de commerce, le profane doit faire un choix, lequel? pour y faire quoi? A chacun ses finalités, pour les uns et pour beaucoup se faire des relations utiles, pour d'autres, isolés dans un monde en addiction d'un progrès inhumain, recherchent une couveuse de solidarité et de fraternité qu'une loge puisse le sortir de son isolement, voire d'une certaine incompréhension vécue dans le monde Profane. Deux sortes de profanes, les uns font directement leur demande en vue d'être admis, les autres profanes recherchés par des Frères aux qualités maçonniques reconnues, vont se dévouer à montrer leur propre image, celle de leur foi, aux vertus génératrices de l'idéal maçonnique ,vecteur de nouvelles connaissances à découvrir, tant spirituelles qu'humaines , celles de découvrir d'autres hommes qui l'accueilleront comme un Frère et dont il portera lui aussi ce nom.La Franc Maçonnerie toutes obédiences confondues est aussi à un tournant de son existence, veillons à recruter des profanes de qualité, en mesure de faire progresser et améliorer leur esprit, et devenir des meneurs d'hommes dans le monde profane afin de tenter d'éclairer et de rassembler tous ceux qui sont épars dans ce nouveau monde des ténèbres . Vaste défit !!!!
claudius

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog