Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par La Maçonne

Cet article est reposté depuis La Maçonne.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
BILLET D'HUMEUR DU MANQUE D'ÈRE ET DE LA SOUMISSION

BILLET D’HUMEUR : DU MANQUE D’ÈRE ET DE LA SOUMISSION

 

Eh patron ! j’ai vu, si si j’ai vu, on change d’air, enfin d’ère ! Je ne sais plus. Ca va pas non, il faut arrêter de consommer ! Ah la la on est mal, on mal. Malheureusement ce n’est pas de la pub, quoique ?

 

Mon envoyé spécial en urgence, FMR, grand reporter au Blog en mission à Saint Paul les Trois Châteaux au musée d’archéologie du Tricastin, nous rapporte les faits qui suivent, dont l’origine est indéterminée cela provient t’il d’une maladie tropicale ou d’un virus contracté au niveau municipal, intercommunal, départemental, régional, national, européen. Les symptômes semblent nous orienter vers le ministère de la culture, cela risque d’atteindre rapidement l’éducation nationale on craint une pandémie. En effet il s’est trouvé quelqu’un parmi tous nos élus, qui a vus l’urgence de modifier la datation des objets d’arts faisant constitutifs de notre patrimoine, enfin une réforme urgente réalisée.

 

Bientôt plus de références à avant et après J-C, on remplace par Ancienne ère et nouvelle ère. C’est un peu le refus de notre tradition, j’exagère c’est quand même mieux, on attendait cela depuis longtemps, c’est bien la globalisation de nos traditions, leur mondialisation, ça fait moderne, plus jeune on comprend mieux, ça commence quand la nouvelle ère au fait ? Voilà, en fin voici le reportage :

Musée d'Archéologie du Tricastin Saint-Paul les Trois Châteaux

Musée d'Archéologie du Tricastin Saint-Paul les Trois Châteaux

Donc si j'ai bien compris je suis née en 1947 de n.è. et non 1947 après J.C. 
 

Surprise ! Il y a deux jours, lors de la visite d'un joli musée archéologique à St Paul-trois châteaux, très récent, mon attention fut attirée par la définition de la date sur tous les objets présentés.. 
Désormais les dates ne sont plus "avant JC" ou "après JC" mais exprimée en "n. è." (???!!!) 
Lorsque j'en ai fait la remarque à notre guide elle m'a dit tristement que désormais toutes les dates sont désormais obligatoirement écrites "avant ou après notre ère" = n. è)

Donc plus de mention de Jésus-Christ ni même JC. dans les musées... c'est interdit ! 
Alors, il va falloir changer toutes les étiquettes ???

Je lui ai alors demandé si notre ère était toujours liée à la naissance de Jésus Christ...
 Elle m'a répondu: Oui, je sais... (toujours tristement…)
 


Ça aurait pu déplaire à certains... je suppose...
 J'en suis resté baba (comme Ali)... Comment un pays comme la France est devenu si con !!! (excusez le mots mais je crois que c'est celui qui convient).
 
Tous les jours un espace de liberté est grignoté... (laïcité ?) ...
 
On est mal, on est mal !!!! 

 

 

Je me demande pourquoi on attendu tout ce temps, pour mettre cela d’Équerre. Enfin l’essentiel est d’être sur le chemin (« en marche il faut dire maintenant. ») Ca bouge quand même, depuis que l’on traine une bande de fainéants, d’illettrés, ceux qui ne sont rien, ceux qui font la queue dans la joie au resto du cœur. Ils vont avoir du travail pour changer toutes ces étiquettes, on pourrait leur faire suivre un stage non rémunéré chez Monsieur Carrefour ou Superman Super U ou encore chez Monsieur Auchan pour ceux qui manquent d’air ! Par ce que là, il va y en avoir du travail.

 

Il me vient une autre bonne idée, il faut mettre fin au scandale insupportable, des jours fériés mis en place par tous ces religieux intégristes, il faut de la flexibilité, d’ailleurs ont voit bien depuis que le lundi de pentecôte n’est plus férié avant tout l’argent récolté nos anciens sont heureux dans des maisons de retraites au coût modeste et on ne sait plus quoi faire des places libres, alors supprimons le Lundi de pâques, le jeudi de l’ascension, c’est inadmissible ces incursions de la religion dans la sphère publique, je pense que vous êtes tous d’accord. Voilà une nouvelle ère qui s’annonce bien !

 

Sauf que je suis en train de lire, ce que ceux d’entre nous qui ont connu l’ancienne datation, appelle un brûlot, le livre du principal de collège Bernard Ravet (Principal de Collège ou Imam de la République.)

J’ai l’impression que l’éducation nationale, celle de la nouvelle ère est à genou. Diviser par deux les classes métastasées, sans traiter la maladie c’est peut être la répandre, enfin je ne suis pas médecin, ni enseignant comme Barbara Lefevre qui dit : « A l’école de la république depuis trois décennies au moins on a su très bien s’y prendre pour déraciner les savoirs et la culture, mais pas la haine. » Curieux non, « en même temps », on abandonne l’école publique fleuron de la laïcité à l’influence de la religion. Sans que cela semble émouvoir les plus laïques d’entre nous. Il faut un principal de collège en retraite ardent défenseur de la laïcité, abandonné par sa hiérarchie, son syndicat, et seulement soutenu par la police locale, pour que la parole circule que le voile se lève sur cette omerta.

 

Et parallèlement dans l’urgence les objets d’art, tous les témoignages de nos traditions vont êtres ré étiquetés nouvelle ère.

 

Et vous qu’en pensez –vous ?

 

JF.

 

Le billet est un petit écrit (sans prétention), dans lequel on peut se dispenser des formules de compliments.    

BILLET D'HUMEUR DU MANQUE D'ÈRE ET DE LA SOUMISSION

Quinze années durant, Bernard Ravet s’est tu. Parce que son statut de principal de collège le lui imposait – le devoir de réserve du fonctionnaire. Parce que, dans les collèges de ZEP classés «  Violence  » qu’il dirigeait, les journées étaient rythmées par une alternance du grave et de l’urgent qui ne laissaient pas une seconde à l’introspection. Mais aussi pour ne pas craquer.

Aujourd’hui à la retraite, il s’est décidé à parler. À raconter sa vie, qui est celle de tout le personnel envoyé dans ces établissements ghetto. La violence. La montée du religieux. Les familles au mieux absentes, au pire fracassées. L’hypocrisie et le clientélisme des politiques. L’immense solitude des personnels de direction et des enseignants qui ressentent un profond sentiment d’abandon par leur hiérarchie.

Une vie qui tient de celle du commissaire de police, du directeur d’ONG pédagogique et, de plus en plus, face à la montée du religieux, d’imam de la république. Avec, pourtant, chevillée au corps, la conviction qu’il est encore possible d’agir pour que des élèves otages de leur environnement échappent à cette fatalité.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
NOMMER !
NOMMER !

 

Monsieur quel est votre nom ? Quel est votre âge ? Etc…. Cela ressemble à un banal interrogatoire dans un poste de police, on pourrait poursuivre ainsi comment appeler vous ceci, ou encore cela. Cela se transforme en une quête mystérieuse de la Connaissance. Tout doit il être dit, tout peut il être dit et à tout le monde, et où se situe le domaine de l’ineffable, de l’imprononçable.

 

Un philosophe Ludwig Wittgenstein c’est intéressé aux fondements du langage, il a tenté de tracer une ligne de séparation entre ce qui peut être dit au moyen du langage, et  ce qui ne pouvant l’être, doit être tu.

 

Nous sommes nombreux a avoir voulu de notre libre volonté êtres initiés aux mystères, ne sachant lire….ni écrire…

Si comme l’enseigne la Kabbale cet ésotérisme des juifs, le monde est un produit du verbe, langage et verbe sont à l’origine identiques. Le mot et la chose se confondant, l’on perçoit l’importance du pouvoir de nommer.

Dans la Genèse II, 19- « L’éternel Dieu forma la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme.

20- Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs ; mais pour l’homme il ne trouva point d’aide semblable à lui. »

 

Ludwig Wittegenstein pense que le langage n’a rien à dire sur la valeur des choses, il ne s’attache qu’aux faits. Selon lui dire le vrai, c’est dire ce qui est conforme aux faits, et dire le faux c’est dire ce qui n’est pas conforme aux faits, une sorte de positivisme.

Mais néanmoins il rajoute que ce n’est pas parce que l’on ne peut pas dire, qu’il faut mépriser, et surtout ignorer. L’ineffable, l’imprononçable est d’un autre monde, un monde abordable soit par une attitude mystique, soit dans des moments extatiques, moments d’égrégore ou la communication passe alors, soit dans le silence, soit mot à mot par le souffle de l’un à l’autre, dans une chaine aux maillons d’or pur, ces mots, ce souffle pénètrent le cœur et s’y loge au secret.

 

L’apprenti sous la lune pâle s’ouvre ainsi à l’ineffable, à l’imprononçable, l’incommunicable, dans le silence. Les symboles mis sous ses yeux, lui parlent de ce monde, mais aussi d’un autre monde ou ils vivent et se renouvellent sans cesse par son intermédiaire. Ce silence d’apprenti n’est donc pas ignorance, mais puissance symbolique du sage.

 

JF.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Dans l'article Actualités du 1er octobre, il est question de PMA et d'une prise de position du GODF, le Frère Cincinnatus a souhaiter réagir !

JF

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Partie du tableau de Raphaël : l'Ecole d'Athènes Platon et Aristote

Partie du tableau de Raphaël : l'Ecole d'Athènes Platon et Aristote

LE FRANC-MAÇON ENTRE PLATON ET ARISTOTE

 

La Franc-Maçonnerie n’est pas une école philosophique au sens moderne (1), car elle n’est pas une fabrique de concepts, elle est une voie de réalisation de l’homme par son initiation progressive, on parle d’adapte, d’initié, de la Connaissance et non de connaissances et de savoirs. Elle ne rejette pas, n’exclue pas, ses fondements sont immémoriaux et font références à des traditions ancestrales, dont la philosophie antique.

 

La Franc-Maçonnerie a subit plusieurs influences, elle n’est pas hors sol, mais elle sait aussi, pour sa partie la plus spirituelle, la plus sacrée, admettre l’influence divine d’un principe créateur.

Elle admet donc au delà de la raison, la foi en un principe créateur, que certains Maçons iront jusqu’à nommer, d’autres en resteront a un principe générique de Grand Architecte de l’Architecte, si l’excipient change le principe actif est le même. D’autres Maçons resteront sur un plan humain, plus sociétal, plus terrestre, en revendiquant une « spiritualité laïque » nourrie par la pratique de vertus humanistes. Tout fait d’excellents Maçons, c’est la vraie universalité Maçonnique peu commune dans notre monde d’affrontements.

 

Tous ces Frères se situent entre Platon et Aristote à des degrés différents, le tableau de Raphaël sur l’Ecole d’Athènes suffit presque a différencier les deux hommes et les Frères en Maçonnerie. On y voit Platon l’index dressé vers le ciel, et Aristote la main tendue à l’horizontale, signe de son attachement à la terre.

Le Franc-Maçon suivant son degré d’initiation se situe surement entre les deux. Il reconnaît et admet son humanité, il a soit des aspirations  vers le céleste, soit des inclinaisons à plus de réalisation sur terre, ou il y a tant à faire, et il n’y a aucune incompatibilité entre les deux. Je ne fais pas là de l’eau tiède, c’est simplement constitutif de ce que nous sommes, conscient de nos allers et retours incessants le long du fils à plomb, de notre volonté de parvenir à la quadrature du cercle.

 

Pour revenir à la philosophie, celle de Platon et de son maître Socrate est descendue du ciel sur la terre. Ce fut une période de haute spiritualité, puis cette philosophie « c’est dégradée » pour certains, c’est séparée de la foi ou de la croyance pour d’autres, se détachant peu à peu de sa spiritualité, pour s’attacher à la raison, au raisonné, au raisonnable, premiers pas vers une certaine modernité, dans la ligne aristotélicienne.

 

Les sujets de prédilection de Platon ont été le beau, le bien, le vrai, Aristote lui a préféré les sciences, ce dernier a montré un attachement particulier à la nature, c’est peut être là leur point de convergence vers le céleste, la main tendue d’Aristote vers le doigt de Platon.

 

Cette opposition du céleste et terrestre pourrait être symbolisée par l’épaisseur d’une feuille de papier transparent.

Le Franc-Maçon sait que tout ce qui est bas est semblable à ce qui est en haut. Alors sur ce principe énoncé dans la célèbre table d’émeraude comment pourrait il y avoir une opposition entre le céleste et terrestre ? Il convient d’y voir plutôt une complémentarité, une harmonie, quand les mains et les doigts se rejoindront, tous les hommes seront Frères et reconnus comme tels.

 

JF.

 

 

 
(1) Je tiendrais à part la philosophie antique, cette philosophie ou les philosophes vivaient leur philosophie.

Voir les commentaires

Publié le par Jacques Viallebesset

Cet article est reposté depuis L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Incroyable et Merveilleuse

Incroyable et Merveilleuse

            POLEMIQUE : RATIOCINAGE ET INITIATION MACONNIQUE

 

J’ai parfois l’impression en loge d’assister à un cours de philosophie au mieux, et au pire à une logorrhée sirupeuse, de bons mots distillés avec méthode, emphase, pour séduire un auditoire béat devant autant de science et de connaissances, dont certains, ceux qui ne dorment pas au bout d’un quart d’heure, approuvent en hochant du chef. Les plus ignorants de ces conférenciers glissent quelques sous entendus en feignant de dissimuler des secrets qu’ils ne peuvent dévoiler comprenne qui pourra !

Cela évite les questions. Et pour conclure en beauté il se trouve toujours un Frère qui sortant de son sommeil intervient pour dire qu’il n’a rien, mais vraiment rien à dire et qu’il félicite le Frère conférencier pour son travail si remarquable que tout mot, toute question paraîtrait incongrue, dans cette plate plénitude.

 

Cela vous rappelle peut être les discours ampoulés  des « incroyables et des merveilleuses » c’était après la terreur, après la chute de Robespierre dans les années 1797 une époque ou faire circuler la Parole était dangereux. Il devait être bon et surtout salutaire de parler pour ne rien dire ou mieux de se taire à cette époque.

Bien avant cette époque joyeuse, notre philosophe de référence Platon, nous devons le reconnaître, c’est lui aussi parfois laissé aller à ces ratiocinages dans ses dialogues souvent fastidieux, avec des formules platement rationnelles, il ratiocinait  sur la vertu, le bien, la justice, les bonnes mœurs etc…  Dommage qu’il ait succombé à ces exercices plus de style que spirituel.

 

Cependant à bien regarder il fut plus initié que philosophe dans ses lettres, en particulier celles à Dion on y trouve un sens ésotérique. On ne parle pas à un ami, à un Frère en particulier comme à un auditoire.

Dans ses lettres il démontre son intérêt pour les choses d’en haut, et son dédain pour les choses d’en bas, il envisage même la mort comme une noce avec les idées les plus pures. Là, pas d’emphase, le cœur parle plus que la raison.

L’écriture en sa forme épistolaire est plus confidentielle cela  lui confère plus de sincérité, d’authenticité, on chuchote à l’oreille de son ami, de son Frère, mais on fait passer aussi un souffle.

 

Brigitte Boudon, enseignante en philosophie a étudié ces lettres de Platon, elle est, et, ce n’est sans doute pas un hasard auteure de livres dont les titres sont évocateurs : Les voies de l’immortalité dans la Grèce antique, Symbolisme de la Provence, Symbolisme de l’arbre, Symbolisme de la Croix.

Voir ci-dessous ce qu’elle a écrit à propos de Platon et de ses lettres.

 

Quel enseignement pouvons nous tirer de cela ? Que la sincérité, la modestie, la simplicité de nos travaux font notre chemin initiatique, que ce qui s’énonce clairement parle à notre cœur. Que quand nous faisons un travail de réflexion, nous le faisons pour nous même et pour nos Frères, ils méritent mieux qu’un ratiocinage. Ils attendent de nous un message personnel pour que nos cœurs se parlent entre eux en toute Fraternité.

 

JF. 

Le texte de Brigitte Boudon sur les lettres de Platon:

Par rapport au reste de l’œuvre de Platon, les Lettres présentent un double intérêt : là seulement, le philosophe parle à la première personne, là seulement il se décrit en action. En effet, dans les dialogues, Platon met en scène divers personnages qui sont les interlocuteurs principaux : l’Etranger d’Elée, Critias, Timée, et surtout Socrate. Ce procédé laisse une question entière : dans quelle mesure ces interlocuteurs représentent-ils Platon ?

Brigitte Boudon.
Brigitte Boudon.

Brigitte Boudon.

STATISTIQUES DU BLOG

Septembre 2016 : 5726 Pages lues

Septembre 2017 : 10 696 Pages lues

Merci de vos encouragements.

JF.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
CARICATURE DE DAESH

CARICATURE DE DAESH

GARE SAINT CHARLES A MARSEILLE

 

Ce sont vos jeunes filles, nos jeunes filles que la barbarie a assassiné, elles étaient et resterons toujours face au visage de la haine, le Sublime visage de l’amour.

GARE SAINT CHARLES A MARSEILLE
 
Décalage Sublimation ?

 

L’initiation maçonnique peut apparaître décalée par rapport à ces événements dramatiques et pourtant elle est une sublime espérance face à cette haine barbare. Elle se vit par trois : Illumination, Cheminement  et sublimation à mettre en phase avec le sublime grade de Maître, troisième grade, troisième degré, troisième marche vers plus d’humanité et de spiritualité vraie.

 

Dans cette sublimation apparaît le principe de transcendance, d’élévation, de verticalité, vers la beauté, l’harmonie et peut être le Divin.

 

Cette sublimation cette maîtrise de soi revendiquée par le Maître Maçon, cette sublimation recherchée par les alchimistes dans leurs obscurs laboratoires souterrains, ou les corps solides, rugueux, la matière s’allège en gaz et monte vers les cieux, comme le parfum d’encens dans les cathédrales de lumière.

 

Cette recherche de perfectionnement, ne nous rendra pas parfait, mais sera un pas de plus, vers nous même et vers le sacré, vers cette joie de la contemplation du beau. Mais gardons raison ou plutôt gardons à cœur, de nous méprendre dans une sorte d’orgueil mystique, écoutons Gaston Bachelard qui disait : « La sublimation n’est pas toujours la négation d’un désir, elle ne se présente pas toujours comme une sublimation contre les instincts, elle peut être une sublimation pour un idéal. »

 

Un idéal oui, un idéal non pas de domination, d’intégrisme comme tous ces barbares, ces dévoyés de Dieu, un idéal de combat certes contre le vice instillé dans leur esprit, un idéal pour une humanité plus vertueuse, plus aimante, plus tolérante, moins individualiste, moins orgueilleuse. Un idéal  d’exemplarité jusqu’au seuil de l’orient éternel, les paroles les plus belles que j’ai entendu cet été sont celle de mon Frère Pierre qui nous as quitté. Il était prêt pour le passage, ses derniers messages postés dans la boîte aux lettres de nos cœurs étaient remplis de mots de sagesse, de courage et même de joie, véritable sublimation de l’homme aidé par la nature comme le dit Montaigne : « Nature nous prête la main et nous donne courage.. » mais aussi par la solide chaine de ses proches et de ses Frères.

 

C’est dans cette chaine, cette sublime chaine que ceux qui sont partis avant, passés avant, viennent aider ceux qui vont connaître la sublimation de l’ultime initiation, ceux qui vont voir derrière le voile passer le char qui supporte le trône et s’asseoir tranquillement sur les dernières marches célestes.

 

Alors ! Alors ! Il y a surement quelque chose derrière cette porte aussi basse fut elle  comme celle de Bethléem. Il y a la sublimation magnifique qui est la vie, cette vie qui nous est donnée, et qui devient sublime quand nous en faisons bon usage, oui c’est l’usage qui compte pas la durée. Que notre compassion accompagne les deux jeunes filles de la gare Saint Charles, elles étaient et seront pour toujours sublimes.

 

JF.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ACTUALITES MACONNIQUES

ACTUALITES MACONNIQUES

 

SUR GADLU INFO

 

Réflexion ésotérique : Les gardiens du seuil

 

 

ACTUALITES MACONNIQUES

Ils sont tous là ces monstres grimaçants, ces monstrueux, ces chimères ricanantes. Vigilant féroces, ces affreux génies ont été dressés pour garder reliques, lieux enchantés, trésors hautement convoités. Des hydres informes, des sphinx énigmatiques, des serpents venimeux aux langues perfides, des chiens hideux avec cinquante têtes… Tous ces gardien répandent la terreur et règnent sur un monde chaotique et ténébreux.


 

En savoir plus sur http://www.gadlu.info

ACTUALITES MACONNIQUES

 

Le vendredi 29 septembre 2017 À 20 heures, l’émission d’1,2,3 Soleil sur la première webradio maçonnique “Radio Delta, abordera le thème « Transhumanisme, maçonnique ou diabolique ? »

 

La franc-maçonnerie travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement de l’Humanité. Le transhumanisme prône l’usage de la raison et de techniques scientifiques avancées afin de « réparer » l’homme ou d’« augmenter » ses performances. Dans ses excès, il conduit au posthumanisme, à la robotisation d’un être visant à l’immortalité. Quelle attitude adopter face à cette recherche de progrès donnant à l’homme des pouvoirs divins ?


En savoir plus sur http://www.gadlu.info

ACTUALITES MACONNIQUES

 

SUR HIRAM BE

 

La Fondation Philanthraide, organe philanthropique des Loges AthénaHarmonieImagine et La Source du Grand Orient de Belgique, organise le dimanche 15 octobre à 10h00 dans le chapiteau du cirque Alexandre Bouglione, au pied de l’Atomium de Bruxelles et au bénéfice du Docteur Denis Mukwege qui soigne les femmes et enfants violées au cours de la guerre à l’est du Congo, une tenue philanthropique inter-obédientielle mixte ouverte aux profanes dont vous répondez de la discrétion.

Au programme :
Matinée : tenue blanche ouverte
Midi : repas sandwiches pour ceux qui veulent
Après-midi : Représentation du Cirque Bouglione ouverte aux enfants.

Renseignements et inscriptions: www.cirqueathena.be

Avec la participation du groupe musical « Allons voir » de Pierre Faniel. Acteurs : Jacquot Brédeal et Pierrot Mendes de la Costa. Metteur en scène Jacques Monseu

ACTUALITES MACONNIQUES

 

LE GODF FAVORABLE À LA PMA

Par Géplu dans Divers

Communiqué du Grand Orient de France PMA
.

LE GRAND ORIENT DE FRANCE EST FAVORABLE A L’OUVERTURE DE LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE (PMA) A TOUTES LES FEMMES

La PMA (AMP, assistance médicale à la procréation, selon la loi) comprend un ensemble de techniques cliniques et biologiques agréées permettant d’aider à la fécondité d’une femme : fécondation in vitro, conservation de gamètes, insémination artificielle, etc. Elle n’est actuellement ouverte qu’aux couples hétérosexuels, marié ou ayant 2 ans de concubinage, en âge de procréer, et sous réserve de la constatation médicale d’une pathologie : infertilité d’un membre du couple, ou maladie grave transmissible. Elle est remboursée à 100% par la Sécurité sociale si la femme a moins de 43 ans.

La rigueur des conditions posées et la complexité des procédures constituent déjà un obstacle à la maternité souhaitée par nombre de femmes hétérosexuelles en couple, qui sont obligées de se rendre en Belgique ou en Espagne, pays où la PMA est ouverte, pour réaliser leur projet –à condition qu’elles en aient les moyens financiers. Les femmes célibataires, alors même qu’elles sont admises à adopter des enfants, ne peuvent pas davantage recourir à la PMA. Quant aux femmes en couple de même sexe, auxquelles la loi du 17 mai 2013 a pourtant reconnu le droit au mariage, elles en sont exclues.

Sans qu’il soit besoin d’invoquer un quelconque « droit à l’enfant », une telle situation de fait est contraire à l’égalité, au libre choix des femmes et à leurs droits à la santé et à la reproduction. Elle place la France en retrait sur le plan de l’évolution des moeurs par rapport à certains de ses voisins européens.

Or 60% de nos concitoyens sont d’ores et déjà partisans de l’ouverture de la PMA à l’ensemble des femmes. Le président de la République s’y est engagé au cours de sa campagne. Le CCNE (comité consultatif national d’éthique) a délivré le 15 juin 2017 un avis favorable sur le principe.

Le Grand Orient de France souhaite que cette évolution vers plus d’égalité et de justice sociale se réalise rapidement. Il suffit pour cela que le législateur prenne toutes ses responsabilités, conformément aux principes de notre République laïque. Il serait contre-productif de relancer à cette occasion d’éternels débats de société qui font la part belle aux lobbies politico-religieux, voire provoquent des déferlements d’homophobie, comme en 2013. Le droit de toutes les femmes à la PMA, leur égalité quelles que soient leurs préférences sexuelles et leurs modes de vie, ne doivent pas plus être otages des campagnes politiciennes que des anathèmes religieux.

A celles et ceux qui s’interrogent sincèrement sur l’avenir du concept de filiation ou la « construction identitaire » des enfants concernés, il faut rappeler qu’en France l’adoption est déjà permise aux célibataires, et que 20% des familles comportent un seul parent. Les enfants de couples homosexuels, mariés ou non, ne constituent qu’un cas particulier d’une situation que la loi doit prendre en compte pour assurer l’égalité réelle.

Le vrai débat, qui revient au Parlement, doit porter sur la faisabilité technique et financière –notamment les conditions de remboursement- de cette ouverture de la PMA. Le Grand Orient de France met en garde contre tout amalgame avec l’indispensable réflexion sur la GPA (gestation pour autrui), sujet de nature différente, qui pose d’autres types de questions que l’on ne peut considérer tranchées à ce jour.

Paris, le 29 septembre 2017

ACTUALITES MACONNIQUES

 

SUR LE BLOG LA LUMIERE DE L’EXPRESS


Le GODF, première obédience maçonnique française, a pris position, le 29 septembre 2017, en faveur de la PMA pour toutes les femmes, y compris les couples d’homosexuelles.

Premier argument des francs-maçons: la situation est déjà difficile.«La rigueur des conditions posées et la complexité des procédures constituent déjà un obstacle à la maternité souhaitée par nombre de femmes hétérosexuelles en couple, qui sont obligées de se rendre en Belgique ou en Espagne, pays où la PMA est ouverte, pour réaliser leur projet –à condition qu’elles en aient les moyens financiers

Second argument: l’égalité de traitement. «Sans qu’il soit besoin d’invoquer un quelconque «droit à l’enfant», une telle situation de fait est contraire à l’égalité, au libre choix des femmes et à leurs droits à la santé et à la reproduction.»

Le GODF appelle le législateur à prendre ses responsabilités. «Il serait contre-productif de relancer à cette occasion d’éternels débats de société qui font la part belle aux lobbies politico-religieux, voire provoquent des déferlements d’homophobie, comme en 2013.»

Le débat est dans l’actualité. Nous avons vu comment, sur France 2, le Premier Ministre Edouard Philippe a effectué un numéro de contorsionniste pour ne pas (plus) prendre position. L’option du GODF est nécessairement discutable. On peut par exemple se demander comment l’obédience peu invoquer un «droit à la reproduction» sans que cela soit compris comme un «droit à l’enfant». Place au débat.

ACTUALITES MACONNIQUES

 

                                                                             Électeurs du FN hors du GODF


Lorsqu’un frère ou une sœur du GODF souhaite voter pour le FN, mieux vaut demeurer très discret. Le frère Jacques B en a fait la douloureuse l’expérience. Après avoir hésité sur son choix du 7 mai 2017, au second tour de la présidentielle, il a finalement opté pour le vote Marine Le Pen et l’a annoncé sur Facebook le 4 mai 2017. Mal lui en a pris, car sa Loge Arbre de la liberté, à l’Orient de Marseille, a porté plainte contre lui. Et dès le 22 août 2017, la Chambre Suprême de Justice Maçonnique (CSJM) a décidé son exclusion du GODF.

Comment la haute juridiction maçonnique motive-t-elle sa décision? La CSJM juge que le frère Jacques B est un sympathisant du FN, en raison de l’annonce publique de son vote. Et les dignitaires magistrats de s’appuyer sur «l’article 76 du Règlement Général qui interdit aux membres du GODF d’être sympathisant d’une association ou d’un groupement appelant à la discrimination raciale, à la violence envers une personne ou un groupe de personnes en prétextant de leurs origines, de leur appartenance à une ethnie où à une religion déterminée et qui propagerait ou aurait propagé des idées ou des théories tendant à justifier ou à encourager cette discrimination, cette haine, cette violence.»

Et la CSJM d’ajouter, afin de faire le lien entre l’interdit édicté par la loi interne et le programme frontiste : « Il ressort des thèses du FN et notamment de son discours sur la politique migratoire en général et plus particulièrement dans le contexte actuel de conflit au Moyen orient, de la préférence nationale affichée » des éléments qui violent l’article 76 du RG. CQFD.


S’agit-il d’un durcissement de la justice maçonnique du GODF ?

En 2014, la CSJM a exclu deux membres du GODF candidats sous les couleurs du FN (voir ici et voir ici); c’est le cas à nouveau en 2017 avec le candidat Rassemblement Bleu Marine Jean-François Daraud. Il y a eu aussi en 2011 l’exclusion de l’avocat Valéry Le Douguet, très proche de la famille Le Pen, père et fille. En revanche, je n’ai pas eu connaissance, il me semble, de l’exclusion d’un simple sympathisant, d’un électeur pas très militant.

N’est-ce pas aller trop loin ? Le débat aura sûrement lieu, car parmi les 54000 membres du GODF, il y a nécessairement une proportion non négligeable d’électeurs qui ont mis dans l’urne un bulletin Marine Le Pen le 7 mai 2017. Sans doute pas 33,9% (le score de la présidente FN au second tour de la présidentielle) mais peut-être que le chiffre réel en surprendrait plus d’un. C’est ma conviction après avoir échangé avec des frères GODF de la Région PACA. Le Grand Maître Philippe Foussier déclarait ici même, quelques jours après son élection, qu’il faut dialoguer avec des électeurs du FN. Il pourrait commencer par des membres de son obédience… avant que la justice maçonnique ne les exclut.

Voir les commentaires

Publié le par La Maçonne

Cet article est reposté depuis La Maçonne.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>