Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

Je retiendrais dans l’actualité récente, l’élan de solidarité des obédiences pour les victimes des cyclones qui ont frappés durement nos Frères, nos sœurs, nos concitoyens. Egalement la parution d’un superbe livre sur les 300 ans de la Franc-Maçonnerie édité sous la houlette de la GLNF.

A noter que les activités maçonniques ont repris force et vigueur, colloques, salons, expositions de quoi largement satisfaire tous ceux qui veulent rencontrer les Frères et les Sœurs dans une ambiance détendue et conviviale.

Bon Week-end à tous.

 

JF.

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

La 5° édition du Salon Maçonnique de Toulouse, organisée par l’Institut Toulousain d’Études Maçonniques se déroulera le week-end du 25 et 26 novembre 2017 à la médiathèque de Toulouse – Espaces Vanel.

Un week-end complet dédié à la franc-maçonnerie. De nombreux temps forts, des tables rondes qui collent à l’actualité maçonnique, bien sûr, mais également aux préoccupations actuelles de la société.

Des conférences, des séances de dédicaces et la possibilité de rencontrer de grands auteurs, des espaces musicaux, artistiques, la présence de professionnels de l’édition et bien sûr les nombreuses obédiences nationales qui se tiendront à la disposition du public pour l’écouter, échanger et partager.


En savoir plus sur http://www.gadlu.info

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

SALON MAÇONNIQUE À LYON

Le Salon lyonnais du livre maçonnique se tiendra le 14 octobre 2017  au Centre culturel et de la vie associative (CCVA),  234 cours Émile Zola à Villeurbanne (Salon inter-obédientiel sous les auspices du GODF)

Le thème pour 2017 sera La Franc-Maçonnerie : une utopie républicaine ?

Rencontres littéraires maçonniques : conférences, table ronde, échanges avec les auteurs…

Voir le programme ci-dessous :

Site internet : www.salonlyonnaisdulivremaconnique.org

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

SUR HIRAM-BE SALON HUMOUR MAÇONNIQUE

1ER FESTIVAL D’HUMOUR MAÇONNIQUE DE PARIS

Par Géplu dans Humour

Y a-t-il un humour maçonnique, et la franc-maçonnerie prête-t-elle à rire ? Rappelons-nous la réponse que Pierre Desproges faisait à la question Peut-on rire de tout ? : Oui, mais pas avec n’importe qui. Bonne réponse.

Même si je ne suis pas sûr que la maçonnerie soit un des sujets se prêtant le mieux à l’humour, un peu d’autodérision peut aider à ne pas se prendre trop au sérieux, et rire rentre frères et sœurs de situations comiques ou cocasses ne peut qu’aider à décompresser.

Rendez-vous donc pour celles et ceux qui en auront envie d’un peu d’humour maçonnique le samedi 13 octobre, à 20h30 à Vitry-sur-Seine.

Tous renseignements le site de la manifestation :  www.festivalhumourfmdeparis.com

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

LIRE

 

300 ans de Franc-Maçonnerie.

 

Par sa progression, ce livre articule, à travers trois siècles d'histoire, le legs fait par des millions de Francs-Maçons à ceux qui vont leur succéder. Oeuvre de transmission, perpétuation de la Tradition. La Franc-Maçonnerie n'a pas fini d'étonner, de poursuivre une longue route, de constituer un havre unique pour des chercheurs de sens et de vérité...

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

SOLIDARITÉ

 

Droit Humain

 

Solidarité pour les Antilles – communiqué de la Fédération française du DROIT HUMAIN

Dans les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, l’heure est à la reconstruction et au soutien effectif des populations victimes des ouragans majeurs « Irma », « José » et « Maria ». Un formidable élan de solidarité permet aux secours de s’organiser dans cette région dévastée, malgré des conditions encore extrêmement difficiles.

Les francs-maçons de la Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN s’associent à la détresse de ceux qui ont tout perdu y compris des proches pour certains.

 

 

COMMUNIQUÉ DU GODF

Après la tragédie qui a frappé les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, le Grand Orient de France exprime sa profonde compassion et sa totale solidarité avec nos compatriotes ultra marins victimes de l’Ouragan Irma.

Aussi, dès le lendemain de cette catastrophe, afin de participer au plus vite à l’aide d’urgence à apporter aux populations, la Fondation du Grand Orient de France a ouvert un appel aux dons auprès des francs-maçons comme des profanes.

Vous pouvez poursuivre cet élan de solidarité et de fraternité en contactant la Fondation www.fondation-godf.org

Enfin, après s’être associé au temps de la réparation, indispensable à un retour à la dignité des habitants des îles de Saint-Martin et de Saint Barthélemy, le Grand Orient de France, qui avait lancé un appel interne à la mobilisation de ses Loges dès le 8 septembre, participera à sa mesure, comme il l’a toujours fait, à celui de la prévention, afin que nous puissions tous apprendre collectivement du passé.

Paris, le 15 septembre 2017

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

GLNF SA FONDATION COMMUNIQUE

SOLIDAIRES AVEC NOS FRÈRES DE SAINT MARTIN ET SAINT BARTH

Les Frères de la Grande Loge Nationale Française (GLNF) expriment à l’égard de toutes les familles et de celles des victimes toute leur plus profonde solidarité.

Nous avons une pensée toute fraternelle pour tous nos Frères.

La Grande Loge Province de Guadeloupe-Îles du Nord comprend 15 Respectables Loges dont deux à l’Orient de de Saint Barthélemy et deux à l’Orient de Saint Martin.


La Fondation de la GLNF est mobilisée et a besoin de votre aide :  fondationglnf.com

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR LA PAIX

Le thème retenu pour cette journée est : « Ensemble pour la paix : Respect, dignité et sécurité pour tous ». Une place particulièrement importante est réservée au sort des réfugiés et des migrants du monde entier. Le devoir de la Communauté Internationale est que toute personne contrainte de fuir son foyer reçoive la protection à laquelle elle a droit, selon le droit international.
En tant qu’êtres humains, notre devoir est de permettre que des femmes et des hommes vivant dans la peur et la misère bénéficient de la solidarité, de la justice et du droit conformément aux principes de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme et dans le respect de leur dignité.
Les défis actuels que sont la pauvreté, la faim, l’accès inégal à des ressources naturelles dilapidées au nom d’intérêts économiques particuliers, la raréfaction de l’eau, les inégalités sociales, la dégradation de l’environnement, les maladies, la corruption, le racisme et la xénophobie, entre autres, font peser sur la paix une menace immense et forment un terreau fertile pour les conflits.

La journée Internationale de la Paix du 21 septembre 2017 rappelle qu’il faut tenter sans relâche de mettre fin à la souffrance des peuples qui paient toujours un lourd tribut aux divers conflits entre factions en mal de domination politique, religieuse ou économique, au mépris de toute dignité humaine. Cette journée est aussi un appel à faire œuvre de créativité et de discernement dans la lutte contre les injustices ainsi qu’à l’utilisation de la négociation et du dialogue pour éviter les confrontations.

Les Francs-Maçons de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN travaillent inlassablement depuis de nombreuses années sur ces sujets au sein de leurs loges. En œuvrant à la concrétisation des principes de liberté, d’égalité et de fraternité, ils croient en la capacité de solidarité des êtres humains et luttent pour que l’idéal de paix se réalise demain sur toute la terre.

C’est dans ce cadre qu’ils s’inscrivent pour célébrer la Journée Internationale de la Paix.

 

Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International

LE DROIT HUMAIN

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

UN TEMPLE RENOVÉ À LA GLNF RÉGION BRETAGNE OUEST-France

Extrait :

À qui appartient ce temple maçonnique ?

Cette ancienne usine d’allumettes située au 3, rue de la Tour à Plérin a été achetée en 1978 par la Grande loge nationale française (GLNF). « Des travaux étaient nécessaires », assure Pierre Castandet, ancien grand maître provincial de la loge. Réfection de la façade, isolation, peinture, rénovation de la cuisine, etc. le montant de la facture s’élève à environ 80 000 € pour la fraternité.

Qui se réunit dans ce lieu ?

Plus d’une centaine de francs-maçons. Les trois loges de la GNLF, à savoir des groupes d’environ vingt-cinq « frères » s’y retrouvent, chacune, une fois par mois. « Nous louons également nos locaux à trois autres loges de différentes obédiences, complète Pierre Castandet. Dont une loge féminine. » Un autre temple existe à Saint-Brieuc.Environ une dizaine de loges s’y réunissent.

Qu’est-ce que la Grande loge nationale française ?

La maçonnerie se divise en deux grands courants : la maçonnerie libérale et la maçonnerie régulière. La Grande loge nationale française appartient au deuxième. « Cela signifie que nous respectons trois critères, explique Pierre Castandet. La croyance en un être suprême – peu importe la religion – l’interdiction de discuter politique ou religion et le respect de la constitution de 1723. Autrement dit, nous sommes dans la lignée de la maçonnerie telle qu’elle est née au Moyen-Âge. »

Quelles différences avec la maçonnerie libérale ?

La maçonnerie libérale, qui regroupe notamment le Grand Orient de France, est minoritaire dans le monde mais largement majoritaire en France. À la différence de la maçonnerie régulière, le fait de croire en Dieu n’est pas un prérequis pour intégrer ce type de loges et les discussions religieuses ou politiques sont autorisées.

  • Lire la suite de l’article “Plérin. Les francs-maçons ont rénové leur temple
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

PIERRE BERGÉ LA LAÏCITÉ LE GODF SUR LE BLOG LA LUMIÈRE

 


Décédé le 8 septembre à l’âge de 86 ans, Pierre Berger devait être incinéré le 12 septembre. Conformément à ce qu’il avait annoncé il y a neuf ans, ces cendres devraient être dispersées auprès de celles d’Yves Saint Laurent, dans le jardin de leur villa de Marrakech. L’homme d’affaires Bergé était très connu, le combattant infatigable en faveur de la laïcité et très proche de francs-maçons n’avait pas la même célébrité.

Pierre Bergé est en effet membre fondateur en 1989 du Comité Laïcité République (CLR), dont le président est Patrick Kessel, le premier vice-président Gilbert Abergel et le président délégué Philippe Foussier, les deux premiers étant anciens Grands maîtres du GODF (1994-1995 et 1992-1994) et le troisième le titulaire actuel du poste de principal haut dignitaire de la première obédience française.

Dans un communiqué, le CLR affirme que Pierre Bergé «n’hésitait jamais, quitte à froisser quelques amis, à rappeler que la Gauche par sa culture et son histoire, se devait plus que d’autres de défendre la laïcité, la liberté de conscience et l’universalisme» et «regrettait certains manquements, voire certaines frilosités à cet égard».

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LABYRINTHE INITIATIQUE, LABYRINTHE DE LA VIE

LABYRINTHE INITIATIQUE, LABYRINTHE DE LA VIE

 

Destin de vie ou libre arbitre, le Franc-Maçon chercheur de lumière, chercheur de la parole, du verbe, du logos, veut faire alliance avec les hommes justes et bons, il prend garde de ne pas s’égarer dans le labyrinthe de l’erreur, il fait son devoir d’homme envers lui-même, envers la société en prenant conscience de son être le plus profond à l’écoute permanente de sa conscience il sait ou est son devoir, mais s’il ne le connaît pas toujours.

 

Il est à l’écoute des messages diffusés par son cœur, en quête de sa verticalité, il fait le choix de la vertu, qui libère, de la tolérance qui l’enrichit, de la justice qui l’éloigne de la vengeance et de la haine. Bienfaisant de la cité idéale, il porte à son doigt la bague, l’alliance et aspire à être reconnu comme tel.

 

JF.

 

Ci-dessous un texte qui ressemble à un conte initiatique, histoire vraie ou pas, c’est une histoire de vie.

LABYRINTHE INITIATIQUE, LABYRINTHE DE LA VIE

Tout ça autour d'une bague

J'ai parfois le sentiment que les êtres et les événements s'expliquent les uns par rapport aux autres. Autrement dit, qu'il existe une interaction entre les éléments de ma vie... laquelle je vois de plus en plus comme un système.

Tenez, à propos de maîtres, je peux bien parler d'une rencontre provoquée par le hasard – mais vous me direz après ce que vous pensez du hasard... Ce fut pour moi une rencontre déterminante. Cet être étonnant pratiquait l'acupuncture à Paris, à une époque où la médecine chinoise nous paraissait encore plus marginale qu'aujourd'hui. Mais à vrai dire, aucune profession n'aurait pu le définir. Scientifique de formation, artiste par inclination, ce curieux personnage était aussi un ésotériste avancé, un homme de pouvoir et un mystique.

Notre rencontre était pour le moins improbable. Je ne m'intéressais pas vraiment à la médecine chinoise à ce moment-là, et rien ne m'explique – même actuellement – que je me sois un jour retrouvé chez lui. Je devais en fait le rencontrer trois fois. Nous avons passé ensemble au plus trente ou quarante minutes chaque fois, le temps d'une consultation ou d'un traitement. Pourtant, je n'hésite pas à le considérer comme un de mes maîtres tellement ces rencontres ont été marquantes. Je ne saurais dire tout ce que cet être extraordinaire m'a communiqué, car je continue toujours à déchiffrer des bribes de ses propos d'antan. Au fur et à mesure que ma vie se joue, je retrouve dans ma mémoire certains de ses conseils qui m'éclairent sur le sens profond des épreuves que je traverse. 

Lors de notre dernière rencontre, ce sage étonnant m'a fait des prédictions qui se sont jusqu'ici toutes réalisées.

 

Tout ça autour d'une bague... Je portais à cette époque une bague excentrique, œuvre d'un joaillier new-yorkais de renom: Sam Kramer (sa boutique se trouvait sur la 8e Rue, dans Greenwich Village), qui était devenu notre ami, à ma femme et à moi. Cette bague intriguait beaucoup mon mystérieux acupuncteur; il me demandait toujours de la retirer pour le temps des traitements. Lors de notre dernière rencontre, au moment de me la rendre, il me suggère d'en faire une lecture psychométrique. Il conserve donc la bague entre ses mains un certain temps, garde les yeux fermés. Après quoi il me dit que, selon lui, les vibrations qu'elle dégage ne me sont pas favorables et que je ne devrais pas la porter... " Mais, ajoute-t-il aussitôt avec un peut sourire malicieux, vous tenez beaucoup à cette bagueC'est même un bijou auquel vous vous identifiez. Vous ne suivrez donc pas mon conseil. Heureusement pour vous, vous allez la perdre un jour! Et souvenez-vous bien de ce que je vous dis maintenant : vous entrerez alors dans la phase la plus significative de votre vie active. "

Il a été très clair sur les points suivants, qui se sont tous concrétisés. J'allais perdre cette bague au moment d'un échec professionnel. Je l'ai effectivement perdue le jour même où le syndic est venu fermer les portes du Centre culturel du Vieux-Montréal (dans l'ancien édifice de la Bourse de Montréal, devenu aujourd'hui le Centaur) dont nous étions, mon ami Léon Klein et moi, les directeurs-fondateurs. Je traverserais, par la suite, une crise sur le plan psychologique. Il a même parlé de " labyrinthe initiatique ". Or, je me suis effectivement retrouvé, à cette époque, en pleine dépression. Je ferais des expériences psychiques qui ne seraient pas sans risques. Je suppose qu'il devait s'agir de mes expériences psychédéliques, lesquelles se sont avérées un tantinet dangereuses... Je renoncerais au théâtre et au monde du spectacle en général. Ce que j'ai fini par faire effectivement. Je m'engagerais dans la diffusion de la tradition ésotérique... Et bien d'autres détails que j'ai en partie oubliés, mais qui me sont revenus et qui continuent de me revenir au fur et à mesure qu'ils se produisent.

Toutefois, je dirais qu'il m'a transmis son enseignement surtout par son attitude. Lors de notre dernière rencontre, au moment de nous séparer, il m'a annoncé avec sérénité sa mort prochaine. Je ne le reverrais plus. Du coup, il m'a appris à vivre debout avec la présence de ma mort à mes côtés, et peut-être aussi à mourir debout. En sortant de chez lui, j'avais les larmes aux yeux. La force de caractère de cet homme me bouleversait. Alors que je me rendais à la station de métro la plus proche, je revoyais les images d'un vieux film français, Taras Boulba, magistralement interprété par le grand comédien Harry Baur. Touché à mort au cours d'une bataille, le guerrier légendaire demande qu'on le tienne appuyé contre un arbre afin que ses hommes puissent le regarder mourir. " Après leur avoir appris à vivre debout, je veux leur apprendre à mourir debout... " Et je me répétais : " mourir debout... mourir debout ".

Et alors que je m'engouffrais dans un wagon, les larmes coulaient sur mes joues. Je me souviens très bien de cette scène... Je venais de comprendre de l'intérieur que le destin est inéluctable.

" C'est même un bijou auquel vous vous identifiez. Vous ne suivrez donc pas mon conseil. Heureusement pour vous, vous allez la perdre un jour! "

Texte proposé par Claudius.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LES FRANCS-MAÇONS CHERCHEURS D'ORLES FRANCS-MAÇONS CHERCHEURS D'OR

LES FRANCS-MAÇONS CHERCHEURS D’OR

 

Les Francs-Maçons ils ne sont pas partis à la conquête de l’ouest, leur nouveau monde se trouve à l’Est, à l’Orient. A l’endroit le plus profond, le plus caché, de leur intimité, là ou brille la Lumière spirituelle, véritable feu d’Amour.

 

 Alchimistes, leur initiation est leur voie de réalisation, de renaissance de leur âme forte, de leur esprit plus éclairé. Ainsi mêlant le spéculatif à l’opératif ces spécialistes des alliages, ces descendants du bronzier ; vont bien au-delà des savoirs de l’or vulgaire et de l’or élémentaire qui éblouissent les profanes. Ils vont chercher au centre de la terre, au centre d’eux –mêmes, l’Or spirituel celui qui scintille le matin dans la rosée céleste, qui nourrit la Rose mystérieuse et déborde de ses pétales, dans l’Univers entier.

 

Les Francs-Maçons constructeurs, géomètres, avec leurs gestes, leurs mains habiles guidées par l’Amour, dressent dans les hauteurs des temples de pierre, les Rosaces aux vitraux passeurs de la Lumière qui illumine l’autel, où, ils essayent avec humilité de réaliser le grand œuvre de leur vie. En cherchant au meilleur d’eux-mêmes l’Or le plus pur.

 

L’esprit de conquête de ces chevaliers de l’esprit les faits monter dans « le char triomphal de l’antimoine » pour aller à la rencontre de l’esprit divin et par le mystère de l’alchimie fusionner avec lui.

Drôles de chercheurs d’Or !

 

JF. 

LES FRANCS-MAÇONS CHERCHEURS D'ORLES FRANCS-MAÇONS CHERCHEURS D'OR

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
VIVE LE SACRÉ !

VIVE LE SACRÉ !

 

L’initiation Maçonnique fait référence à une succession d’Alliances, l’une d’entre elles est l’alliance avec les hommes en recherche de la vertu. La pratique des vertus qui élèvent l’homme vers plus de spiritualité  en lui et dans la société.

 

Cette évolution, transmutation patiente, ce gravissement marche après marche vers le sommet de la montagne immaculée, l’ascension des barreaux de l’échelle mystérieuse se potentialise dans un espace sacré, loin de l’agitation matérialiste.

 

Cette hiérophanie, cette manifestation du sacré est sous nos yeux, il suffit de les ouvrir de faire tomber le voile. La Franc-Maçonnerie agit comme un hiérophante, c’est à dire « un prêtre » qui nous initie aux mystères du sacré, ce prêtre est le rituel maçonnique. Le sacré est donc à portée de notre volonté, sa manifestation nous entoure, il suffit de pousser la porte des temples qui ne sont pas, que des temples de pierre, il suffit de s’arrêter le cœur battant, le cœur ouvert, les yeux tournés vers la voûte étoilée ou au centre d’une forêt pour écouter le murmure du vent qui chante dans les géants verts qui montent vers les cieux.

 

Tout espace peut devenir sacré, il suffit de le faire sacré. Le plus bel espace sacré, le plus infini est en nous il suffit de réveiller, de le mettre en vie, d’en tracer le tableau de l’Occident à l’Orient, de la périphérie vers le centre. De faire monter le sacré, pour faire régner en nous et dans notre société les forces de l’esprit, mais surtout celles du Cœur.

 

JF.

 

Le texte ci-dessous proposé à notre réflexion par Claudius exprime avec d’autres mots l’importance du sacré dans notre vie.

 

Y'a plus rien de sacré!


À un moment, j’ai cru que le monde évoluait vers une vision renouvelée de la spiritualité. Mais j’entretiens, depuis, de sérieux doutes à ce sujet... Entre le terrorisme des intégristes et le délire des sectes, on voit mal comment une nouvelle spiritualité pourrait émerger. Pourtant, les intégrismes et les sectes, ce n’est pas le pire.


Le pire c'est, selon moi, la disparition quasi totale du sacré dans nos vies. Pour plusieurs, plus rien d’autre n’existe que le profane : le monde matériel, l’explication matérialiste. Tous les phénomènes se trouvent ramenés au plus simpliste, dans le style: la pensée n’est que l’effet combiné du cerveau et du système nerveux : l’amour, une pulsion instinctive : la conscience, le produit de l’interaction des neurones... Et plus l’explication d’un phénomène est sans envergure, plus on est porté à la trouver juste!

C’est au point où cette vision matérialiste et profane de la vie, des êtres et des choses finit par susciter chez ceux que la question du sacré intéresse encore une certaine gêne, voire la peur du ridicule.

Et pourtant, c’est le sentiment du sacré qui donne un sens à la vie. Sans lequel les souffrances, les épreuves, les échecs paraissent n’avoir aucun sens : le vécu débouche inexorablement sur la vieillesse – quand on s’y rend – et la mort. Il faut dire ce qui est: la vision matérialiste finit mal!

Le sentiment du sacré ne fait pas appel à la foi religieuse – bien qu’il ne l’exclut pas, cela va sans dire! – mais à l’intuition. Le sacré, c’est l’intuition d’une dimension de la vie, des êtres et des choses, qui se trouve au-delà du profane; ou, pour ainsi dire, caché dans la matière. L’expérience du sacré se traduit par un sentiment de respect et d’amour pour la vie, les êtres et les choses : par un sentiment de participation à quelque chose qui me contient et qui me comprend – au sens où on est compris dans le Tout. Comme l’air que nous respirons sans y penser, le sacré pénètre tout : la vie, les êtres et les choses.

Il ne s’agit pas d’ajouter le sacré en soi et dans le monde puisqu’il s’y trouve déjà, mais simplement de le dévoiler... Comme si on retirait les voiles qui le recouvrent, qui empêchent d'en prendre conscience. La démarche n’est donc pas additive mais soustractive. Et pour ce faire, il faut réduire le plus possible, rendre transparentes les représentations mentales négatives qui font écran au sacré.

Il y a aussi – j’allais l’oublier, est-ce possible! – la voie de la souffrance. Avoir subi un accident, vivre handicapé, avoir vécu un grand malheur et le porter en soi: une perte, un deuil... Une souffrance qui ouvre l’être, le rend plus réceptif, plus attentif à lui-même et aux autres. Je me demande parfois s’il ne faut pas être alcoolique et faire partie des A.A. pour commencer à être sensible au sacré. Et pourtant...

... le sacré est partout: comme l’air que nous respirons sans y penser. Le sacré pénètre tout : la vie, les êtres et les choses. C’est du moins ce que je crois.

VIVE LE SACRÉ !

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ASSEMBLÉE DE FRANCS-MAÇONS EN MALAISIE

ASSEMBLÉE DE FRANCS-MAÇONS EN MALAISIE

LA TRIBU DES FRANCS-MAÇONS

 

L’homme est un animal social, pour faire diminuer son animalité, il augmente peu à peu son degré de conscience, s’élève vers plus de spiritualité, il veut faire régner en lui les forces de l’esprit. Cette démarche est à la fois individuelle, c’est sa libre volonté, mais elle ne peut se développer sans l’aide des autres. L’initiation Maçonnique s’inscrit dans cette mutation, cette évolution, cette transformation, progressive vers plus d’humanité, d’amour fraternel, cette voie du Cœur renforce l’individu dans ce qu’il a de meilleur.

 

Le renoncement, l’abandon de l’égoïsme, de l’individualisme permet de mettre en Lumière le meilleur de notre individualité, qui est accessible non pas, par le refus de l’autre, l’ignorance, la haine, le mépris, mais par sa connaissance seule voie de la vraie connaissance de soi. Je ne suis pas ton semblable, mais nous regardons dans la même direction celle de l’Amour, de l’Agapae. J’ai de la joie dans mon cœur, car j’ai peu d’amis sur Facebook mais beaucoup de Frères.

 

JF.

 

A suivre un nouveau texte transmis par Claudius sur le Tribalisme.

 

 

Le retour du tribalisme

 

 


J’en suis venu à penser que la tribu représente le milieu psychosocial le plus favorable au mieux-être physique et psychique de l’individu. Je suis très partagé entre les bénéfices respectifs de l’individualisme et du tribalisme.

Je n’ai pas pour autant renoncé à prôner l’autonomie individuelle, l’originalité, voire l’excentricité! L’affirmation de l’individu par rapport au groupe représente un progrès. 

 

 

La naissance de l’individu, pour autant que l’on sache, se serait produite au moment de l’éveil de la conscience chez l’hominidé. L’évolution se manifeste par une autonomie individuelle de plus en plus grande. L’individualisation, qui représente une des tendances majeures de l’évolution, se traduit en principe par l’affirmation de l’individu face au collectif. Je serais donc mal venu de préconiser un retour au tribalisme primitif... Et telle n’est pas mon intention. 

Mais depuis le début de la révolution industrielle nous avons assisté à une accélération du processus d’individualisation : plus spécialement avec l’avènement de la société de production/consommation, alors que ce processus se serait pour ainsi dire déglingué jusqu’à devenir une forme de sérialisation : il en va désormais des êtres comme des objets produits et consommés en série. De toute évidence, l’individualisation dans le contexte socio-économique actuel n’est plus ce qu’elle était. Elle paraît même désormais comporter pour l’individu un risque grave : celui d’être de plus en plus isolé par rapport aux autres et, pour cette raison même, menacé d’aliénation : on tend à remplacer le partage, l’échange, l’interaction généreuse des individus, par des rapports mécaniques, bureaucratiques, technocratiques. 

L’augmentation des états de mal-être me paraît témoigner de l’isolement. Ce n’est plus seulement une menace mais une réalité qui s’impose brutalement à nous.

C’est sans doute en réaction à cette situation que se multiplient depuis peu les entreprises communautaires, les associations et les groupes d’entraide. Au cours des dix dernières années, le nombre de ces organisations a quadruplé. On estime qu’il existe aujourd’hui aux États-Unis plus de 500 000 de ces regroupements qui réunissent chaque semaine plus de 15 millions de personnes : depuis les Prostitué(e)s Anonymes jusqu’à l’Association des maniaco-dépressifs, en passant les Cambodgiens victimes des Kmers rouges... Ces regroupements, qui forment de véritables réseaux d’obligations, mettent l’accent sur l’entraide et la coopération, l’échange et le partage. 

Cette nouvelle tendance me paraît témoigner d’un besoin collectif inconscient de revenir à une forme de vie plus tribale, en réaction à la structure impersonnelle de la société actuelle. L’individu trouve dans ces entreprises communautaires l’encadrement qui lui permet de s’épanouir.

L’homme est un animal social. Le plus social de tous les primates. Et c’est dans un contexte tribal que la plus grande partie de son évolution s’est déroulée. 

Pendant longtemps, l’unité de base a été la tribu : un groupe d’individus qui partageaient le même territoire de chasse et de cueillette. L’interaction avec ses semblables a été et demeure essentielle pour la survie physique et psychique de l’individu.. 

Je crois que, sans pour autant restreindre l’autonomie, l’originalité, voire l’excentricité!, nous devons, dans le contexte de la société post-industrielle, réinventer les structures tribales dont l’être humain a besoin. Car cette dimension représente un facteur positif de bien-être pour les individus. De toute évidence, un encadrement humain, et non pas bureaucratique ou technocratique, est nécessaire pour l’équilibre : l’entraide et la coopération, l’échange et le partage que permettent les réseaux d’obligations.

L’être humain, au fond, demeure essentiellement tribal. J’en suis donc venu à penser que nous devons désormais, sans renoncer au progrès que représente l’individualisation et la croissance de l’individu, nous employer à le réinsérer dans une structure plus tribale, afin de surmonter l’obstacle que représente, pour l’expansion de la conscience, la sérialisation des êtres.

D’où, à mon sens, l’importance considérable de la tendance au regroupement dans des entreprises communautaires, des associations et des groupes d’entraide. La tribalisation, c’est le meilleur moyen qui s’offre à nous pour changer le système : transformer l’organisation en organisme, assurer une interaction ouverte et généreuse avec les autres. 

C’est la voie du cœur.

NIGER : LES HOMMES SE MAQUILLENT POUR IMPRESSIONNER LES FEMMES !

NIGER : LES HOMMES SE MAQUILLENT POUR IMPRESSIONNER LES FEMMES !

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
DANTE LA DIVINE COMÉDIE LE POIDS DE L'ORGUEIL

DANTE LA DIVINE COMÉDIE LE POIDS DE L'ORGUEIL

L’ORGUEIL D’UNE VIE SPIRITUELLE

 

Dans le cadre d’une étude philosophique sur le thème : « Que recherche l’homme dans son passé ? » Et sur la base d’un texte fourni par notre contributeur habituel du Blog Claudius, je soumet à votre réflexion un paragraphe tiré de cette tiré de cette étude ayant pour titre : l’orgueil d’une vie spirituelle où l’on démontre l’écueil sur lequel le Franc-Maçon avide de spiritualité pourrait se fracasser, sans la vigilance des ses Frères, sa volonté, mais surtout sa nécessaire humilité.

Dans cet orgueil d’une vie spirituelle l’on discerne d’emblée une opposition entre le mot Orgueil et spirituel. C’est bien au delà du premier mal qui frappe souvent le Franc-Maçon qui confond souvent hiérarchie spirituelle et hiérarchie d’honneur dont l’expression la plus visible est la bien connue « Cordonnite aigüe » qui frappe sans discernement les jeunes et les vieux Maçons fussent t’ils vénérables. Il s’agit là d’un mal plus profond comme un refus de son humanité, cet orgueil d’une vie spirituelle, n’est pas une chevalerie spirituelle prête au sacrifice pour autrui, expression d’une volonté ferme de combattre le vice et de pratiquer la vertu, mais un désir être homme égal de Dieu. Qu’en pensez-vous ?

JF.

 

Le texte est à remettre dans le contexte de l’étude générale ci-avant énoncée :

 

 Orgueil d'une vie spirituelle 

Enfin, dans la négation du temps on peut aussi voir une volonté d'échapper au monde physique et de vivre uniquement spirituellement. Ceci n'est pas une situation extrême de la curiosité intellectuelle, comme on pourrait le penser ; comme d'habitude, cette dernière, participant de la rétrospection analytique, est utilisée comme aliment d'une réflexion, alors que le retrait du monde physique est dû à une oppression trop grande de ce dernier. Une autre cause peut être aussi l'orgueil de mener une vie uniquement spirituelle et d'être indépendant du monde physique [note ultérieure : Cas extrême de l'enseignement généralisé de la rétrospection, mais avec un but différent : au départ, volonté d'immortalité => généralisation de la rétrospection qui devient un but en soi. Alors, orgueil tiré de sa pratique extrême, en plus de la plus grande valeur accordée au spirituel sur les contingences physiques, qui peut aboutir à des aberrations certains individus (qui prouvent par la réalisation même de ces aberrations l'absence de l'intelligence qu'ils revendiquent)]; ceci est limité par le fait que l'orgueilleux a besoin d'admirateurs qui ne peuvent être trouvés que dans le monde physique, à moins qu'il ne se les crée lui-même [note ultérieure : Mais alors l'inconscient le sait et procure une sensation de malaise] ou qu'il soit suffisamment persuadé de sa spiritualité supérieure pour se satisfaire d'un orgueil en soi, non relatif à d'autres hommes fictifs ou non.

L'ORGUEIL D'UNE VIE SPIRITUELLE

Voir les commentaires

Publié le par Blog-notes des Meuniers de la Tiretaine

Cet article est reposté depuis Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
QUELQUES MOTS....

QUELQUES MOTS……

 

La nuit. Le verbe, la vie. Le milieu, la nuit, la caverne, le sablier, le coq, la terre, la porte, la main, l’eau, l’air, le feu, la mort, la lumière, la chaîne, le miroir, la lune, le nord, le silence. Le passage, les voyages, les arts, la liberté, l’étoile, le midi, le soleil. Les coups, la mort, l’acacia, radieux, parfait, la Lumière et plus. La grande Lumière, émoi et moi, le je, le il, le nous, mes Frères, l’Amour, c’est tout…

 

JF.

QUELQUES MOTS D'HUMOUR

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Notre président semble vouloir l'égalité fiscale pour tous et veut que les GAFA payent leurs impôts comme tous les citoyens bravo. Il y a une belle volonté affirmée attendons le résultat. Je vous conseille d'écouter cette humoriste !

JF.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE MATIN Philipp Otto Runge
LE MATIN Philipp Otto Runge

LE MATIN Philipp Otto Runge

TROUVER SA JUSTE PLACE.

 

L’initiation maçonnique permet de trouver sa juste place dans l’univers. Elle éveille le meilleur de l’homme pour lui faire prendre conscience de son enracinement terrestre, mais aussi de sa participation cosmique. Comme l’artiste qui lève les yeux et soudain comme une révélation, son cœur et son esprit s’enflamment, s’élèvent et le jour commence a paraître, tout devient clair, de plus en plus pur, de plus en plus beau. Son cœur guide sa main qui sculpte l’œuvre de sa vie, le pinceau trace la beauté sur la toile. Une unité profonde se réalise, avec la terre, l’univers entier, la Phusis devient réalité.

 

Cette sensation me vient souvent quand je contemple les vagues incessantes qui meurent sur le rivage et se reforment sans cesse, comme une onde éternelle, infinie. Je lève alors les yeux vers l’est, vers la lumière naissante, il se produit alors en moi une sorte d’apaisement, d’extase cosmique, un sentiment d’être, d’être vraiment enfin à ma place en union avec la nature, avec ma vraie nature. Je m’abandonne « au torrent du monde » comme le disait Cézanne.

 

Je quitte un instant la pesanteur de mon corps, pour suivre des yeux le vol du goéland et contempler mon âme comme le disait Plotin. Je fusionne en quelque sorte avec la nature je suis partie et tout à la fois. Je suis au centre de la Rose mystérieuse, ma main se tend vers celle de mon Frère, dans la chaîne sous la voûte étoilée.

 

Je suis comme le peintre Philipp Otto Runge qui pensait que l’homme se reflète dans la nature et la nature dans l’homme. Il entrepris une œuvre malheureusement inachevée, mais c’est le chemin qui compte. Elle est composée d’une série de tableaux considérée comme le but de sa vie ce sont les heures du jour en quatre gravures : le matin, le jour, le soir et la nuit. Il réalisa seulement le petit matin et le grand matin.

Ses travaux étaient ouverts, la grande Lumière commençait à paraître.

 

Runge a écrit dans une de ses lettres : « Quand le soleil au-dessus de moi fourmille d’innombrables étoiles, quand le vent siffle dans l’espace immense, quand la vague se brise en mugissant dans la vaste nuit, quand l’éther rougit au-dessus de la forêt et que le soleil éclaire le monde, des vapeurs s’élèvent dans la vallée et je me jette dans l’herbe parmi les gouttes de rosée scintillantes, chaque feuille, chaque brin d’herbe déborde de vie, la terre vit  et s’agite tout autour de moi, tout résonne ensemble en un seul accord ; alors mon âme crie de joie et plane en tout sens dans l’espace incommensurable autour de moi ; il n’y a plus de haut et de bas, plus de commencement ni de fin, j’entends et je sens le souffle vivant de Dieu, qui tient et supporte le monde et en qui toute chose vit et se meurt. »

 

Il avait trouvé sa juste place.

 

JF.

Symbolisme Philipp Otto Runge

Symbolisme Philipp Otto Runge

         Philipp Otto Runge est né le 23 juillet 1777.

         « Je suis né dans la ville de Wolgast en Poméranie suédoise. Mon père travaille dans le commerce, et notamment à la construction de nombreux bateaux. Ayant été malade presque sept ans de suite (de ma 11ème à ma 18ème année), j’ai été dispensé d’école et j’en ai profité pour faire de très belles choses. J’ai appris notamment, à découper des silhouettes, à tourner le bois, et même, finalement, à la tailler. » (Lettre à Goethe, 23 août 1801)

         En 1795, il est engagé dans la firme de son frère, à Hambourg.

         Ce n’est qu’à partir de 1799, qu’il commence des études de peinture à l’Académie de Copenhague, jusqu’en mars 1801. La même année, il fait la connaissance de Caspar David Friedrich ainsi que de Ludwig Tieck. (Il fera également la connaissance, en 1802 de Friedrich Schlegel).

         Il était trop tard cependant pour que Runge puisse rencontrer Novalis, mort en 1801, mais, comme pour l’œuvre de Jacob Boehme, c’est Ludwig Tieck qui lui fera connaître celle de Novalis.

En février 1802, dans une lettre à son frère, il écrit : « Nous sommes sur la frange de toutes les religions issus du Catholicisme. Les abstractions disparaissent, tout se fait plus aérien et plus léger, tout converge dans le paysage. On cherche à discerner quelque chose dans ce flou, sans savoir comment s’y prendre. Ne pourrait-on pas atteindre une apogée dans cet art nouveau ? – die Landschafterei, l’art du paysage pour le nommer ainsi. Une apogée plus belle, peut-être, que les précédentes ? Je veux représenter ma vie dans un cycle artistique. Quand disparaît le soleil et que la lune revêt d’or les nuages, je fixerai le cours des esprits. Si nous ne vivons pas la belle période de cet art, nous consacrerons notre vie à la susciter réellement et en vérité ».

         Runge se marie en avril 1803 avec Pauline Bassenge. Le couple aura quatre enfants, Otto Sigismund, en 1805, Maria Dorothea, en 1807, Gustav, en 1809, et un dernier, Philipp Otto, posthume (il est né le lendemain de la mort de Runge), en 1810. La même année, au mois d’août, il se rend à Berlin pour y rencontrer August Schlegel, puis en novembre, à Weimar, pour voir Goethe. 

         Dès 1804, Runge s’est préoccupé de la question de la couleur, qui fera l’objet de sa conférence avec Goethe de 1806 à la mort du peintre, et qui aboutira à son traité intitulé Sphère des couleurs, ou construction du rapport des mélanges de couleurs et de leurs affinités, suivi d’un essai sur l’harmonie chromatique (1808)

         En 1806, il reçoit la visite du peintre Overbeck, le chef de file des Nazaréens.

         Fréquemment malade, à partir de 1807, Runge n’en continue pas moins à peindre (recherches pour le petit Matin).

      En 1810, il fait la connaissance du poète Brentano, qui lui confie le projet d’illustrer : « Il [Brentano] espérait une collaboration plus intime, que l'art de ce peintre lui semblait apte à réaliser. Il voulait que, là où la parole ne suffirait plus à créer le prolongement mythique, le dessin intervînt, et dessin ornemental, ces arabesques par lesquelles Runge se rattache à l'art baroque.  Il s'agissait, explique-t-il au peintre, de souligner par ses dessins les rapports étroits entre certaines situations, racontées par le poème, et des « constellations invisibles »; d'évoquer leur continuelle référence aux mythes chrétiens du monde supérieur et du monde inférieur, sans toutefois en parler explicitement. » (Albert Béguin, L’âme romantique et le rêve).

Mais la tuberculose se déclare au printemps. Runge accomplit encore durant l’été un long voyage pendant lequel il rend visite à ses amis. 

            De retour à Hambourg, il meurt le 2 décembre, à l’âge de 33 ans.

« Ne pleurez pas sa mort précoce ! / Il n’a pas vécu : il a été une aurore. » Brentano

            Novalis est mort lui aussi de tuberculose, à 29 ans, en 1801, laissant une œuvre philosophique et poétique inachevée, et cette communauté de destin des deux génies du romantisme allemand n’a pas échapper à leurs contemporains.

Source INTERNET.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog